formats

Journées du court-métrage: appel à la création d’un festival du court-métrage  

Publié le 04/11/2019, par dans Non classé.
Journées du court-métrage: appel à la création d'un festival du court-métrage

BECHAR- Les participants aux 5èmes journées nationales du court-métrage de Bechar (JNCMB) ont appelé lundi à la création d’un festival national dédié uniquement au court-métrage.

Un appel est lancé aux responsables du secteur de la culture et les autres établissements culturels et artistiques du pays à contribuer à la création d’un véritable festival national du court-métrage dans le but de développer et promouvoir le cinéma national et surtout encourager les jeunes cinéastes, a affirmé à l’APS le comédien Mourad Khan qui participe avec un court-métrage intitulé « Amertume ».

« Nous souhaitons la création de ce festival national, annuellement, et en faire, en plus d’être un espace de connaissance et de découverte de jeunes cinéastes, un lieu ou l’on peut créer un véritable marché des productions de cinéastes, tant les jeunes que les professionnels », a-t-il souligné.

L’industrie cinématographique dans le pays a besoin de ce genre de manifestations nationales, de même qu’elle a besoin d’un cadre propice à la connaissance des jeunes talents et de leur travaux, et d’une manifestation pouvant être d’un apport à la distribution des productions cinématographiques de tous genres, a soutenu, pour sa part, le jeune cinéaste Samir Benalla, qui prend part au volet compétition des JNCMB avec son œuvre « El-Alam » traitant du sujet social très sensible lié aux harcèlements sexuels des femmes de ménage.

La mise en place d’un festival national du court métrage doit se faire en coordination avec le mouvement associatif activant dans le domaine, pour permettre l’émergence d’organisateurs de pareilles manifestations artistiques parmi les « véritables amoureux du cinéma et non quiconque », selon le cinéaste Larbi Lakehal, président du jury de ces 5èmes JNCMB.

« L’expérience de ces dernières années a démontré que confier des festivals de cinéma aux non concernés a été un échec, d’où la nécessité de faire appel aux compétences du cinéma national pour promouvoir les manifestations du genre », a expliqué le même cinéaste a qui l’on doit plusieurs documentaires-fictions historiques, notamment « L’épopée de la résistance dans le Sud-ouest du pays », « L’histoire des mines en Algérie »,et « L’histoire de la zone huit de la wilaya 5 historique ».

Pour ces participants aux 5ème JNCMB de Bechar, « la nécessité de la révision des critères de sélection des courts-métrages en compétition pour les différents prix des journées du court-métrage organisées à travers le pays doit être rigoureuse, eu égard à la qualité des produits cinématographiques visionnés au cours de ces manifestations et qui restent ‘’en deçà des aspirations du public cinéphile ».

Les JNCMB, qui ont débuté samedi dans la soirée avec la participation de 15 œuvres cinématographiques de jeunes issus de 14 wilayas du pays, vise à offrir une opportunité aux jeunes cinéastes amateurs pour faire découvrir au public leurs œuvres, selon ses organisateurs.

Les trois premiers lauréats de cette manifestation cinématographique seront connus mardi au cours d’une cérémonie de remise de prix et de trophée, prévue à la maison de la culture « Kadi Mohamed », principale initiatrice de ces journées cinématographiques.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Journées du court-métrage: appel à la création d’un festival du court-métrage  
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair