formats

Intempéries : une vingtaine de familles sinistrées à Laghouat

Publié le 01/10/2016, par dans Non classé.

Aucune perte humaine n’est à déplorer suites aux intempéries provoquées par les fortes précipitations qui se sont abattues ces dernières 48 heures sur la wilaya de Laghouat, a-t-on appris samedi auprès des services de la protection civile (PC).
Ces intempéries ont engendré des cas d’infiltrations d’eau dans les habitations ayant nécessité l’évacuation de leurs occupants, notamment au chef lieu de la wilaya, en plus l’effondrement partiel d’un pont dans la commune de Laghouat, a précisé le lieutenant Walid Nekmouche. Les interventions des éléments de la protection civile ont porté sur l’absorption des eaux des habitations et dans les quartiers inondés à travers les communes de Laghouat et d’Aflou, ainsi que le secours de dizaines de personnes encerclées par les eaux de crues, avant d’être pris en charge sur le plan sanitaire et de l’hébergement, a ajouté le responsable.

M.Nekmouche a fait état ainsi de l’hébergement d’une vingtaine de familles sinistrées au niveau de l’auberge Kaddour Boudaoud, au quartier El-Maâmoura, convertie en centre d’accueil pour la circonstance, et l’évacuation d’une personne âgée souffrant de difficultés respiratoires vers l’établissement public hospitalier H’mida Benadjila.

Les crues ont également provoqué l’effondrement partiel du pont àSidi-Hakkoum, reliant le tissu urbain de la commune de Laghouat à la voie de contournement de la ville pour les véhicules lourds, selon les services de la direction de wilaya des Travaux publics.

Ces fortes précipitations, qui n’ont pas été observées depuis des décennies, ont suscité une large panique chez les habitants riverains de l’Oued-Mzi, notamment ceux des zones d’El-Merdja, Khat El-Oued et Bordj Senoussi.

La Protection civile a fait part, par ailleurs, de la mise en place, dès le début des intempéries, une cellule d’écoute et de suivi au niveau de son unité principale à Laghouat et du déploiement de brigades d’intervention le long du cours d’Oued-Mzi, de la commune de Tadjemout à celle de Ksar El-Hirane, via le tissu urbain de la commune de Laghouat.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Intempéries : une vingtaine de familles sinistrées à Laghouat
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair