formats

Intempéries : plusieurs axes routiers bloqués à Béjaïa

Publié le 12/03/2016, par dans Non classé.

Après plus de 48 h de précipitations plusieurs axes routiers et ponts sont inondés dans la wilaya de Béjaïa. Les services de la météo prévoient une autre journée de pluie ce dimanche qui compliquera, forcément, le déplacement des usagers de la route ce début de semaine.
Ainsi, la RN26 qui relie les wilayas de Bouira, Alger et Tizi Ouzou à Béjaïa est inondée au niveau des deux sens uniques, à d’El Kseur (24 km au sud de Béjaïa). Une inondation qui est due à la remontée des eaux d’oued Soummam après deux jours de fortes pluies.

La crue a submergé des dizaines d’hectares deplantations d’agrumes et autres cultures. Une conduite d’eau potable qui alimente plusieurs quartiers de Berchiche et des cités universitaires à partir d’un forage a cédé suite à un éboulement de terre.

En ce début d’après-midi, un camion de la protection civile traversant le tunnel vert, s’arrêt par moment pour que les agents puissent mesurer le niveau de l’eau avant de rouvrir la voie à la circulation. La flotte est remontée de 30 à 50 cm par endroit, avons-nous constaté.
Sur la même autoroute, les eaux pluviales ont inondé, comme chaque année, le carrefour de Oued. Les travaux d’aménagement des systèmes de drainage au niveau de ce carrefour n’ont finalement servi à rien.

Le blocage de la RN26 a contraint les automobilistes à passer par la RN75 qui relie Amizour à l’ex-capitale des Hammadites où les bouchons et la lenteur de la circulation met les nerfs des automobilistes à rude épreuve. D’après la protection civile, la RN9 qui mène vers l’est de Béjaïa est également inondée à hauteur de la caserne militaire sise près de la faculté d’Aboudaou. Une seule voie est ouverte.

Faut-il attendre qu’il y ait encore mort d’homme pour agir ?Le pont où plutôt le dalot qui enjambe oued Berchiche, dans la commune d’El Kseur est submergé d’eau pluviale qui dévale des hauteurs de la localité. Les habitants de Berchiche qui assistent chaque année à ce spectacle désolant ont moult fois revendiqué un pont pour remplacer le dalot, mais en vain.

Selon les citoyens rencontrés sur les lieux, « ce cour d’eau a tué plusieurs personnes dont une fillette de 14 ans. Le dernier drame remonte à mars 2014 où un homme âgé de 41 ans a été emporté par les eaux en furie de l’oued Berchiche».

Un autre citoyen estime que « ce tronçon devient de plus en plus fréquenté avec les trois résidences universitaires, la nouvelle université et les milliers d’habitants que compte Berchiche. Cette partie de la ville d’El Kseur n’est plus le village de campagne qu’il était avant !»
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Intempéries : plusieurs axes routiers bloqués à Béjaïa
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair