formats

Instabilité dans toutes les filières

Publié le 19/11/2016, par dans Non classé.

La production nationale joue au yoyo. Pour les céréales, la production enregistrée au titre de la campagne 2014/2015 est de 37,7 millions de quintaux, soit une baisse de 15% par rapport à la moyenne des productions obtenues lors du quinquennat 2010-2014 (44,4 millions de quintaux), précise le ministère de l’Agricultur
Cette baisse est due au stress hydrique enregistré durant les mois d’avril et de mai de l’année dernière. La production attendue pour l’année 2016 est de 61,3 millions de quintaux. « Pour atteindre l’objectif, la stratégie sera axée sur le maintien du guichet unique pour l’octroi des crédits R’fig et fournisseur, le renforcement des capacités de stockage des céréales, le renforcement des capacités d’usinage des semences de céréales, sur le renforcement de l’accompagnement technique par les institutions spécialisées et les CCLS, et surtout la redynamisation de l’interprofession», précisent les services du ministère de l’Agriculture. S’agissant des légumes secs, la production enregistrée au titre de la campagne 2014/2015 est de 864 900 quintaux, soit une augmentation de 35% par rapport à l’année 2009 (642 890 quintaux) et au même niveau par rapport à la moyenne des productions obtenues lors du quinquennat 2010-2014 (849 983 quintaux).

La production attendue pour l’année 2016 est de 1,11 million de quintaux. Pour la pomme de terre, la production enregistrée au titre de la campagne 2014/2015 est de 4,5 millions de tonnes, soit une hausse de 8% par rapport à la moyenne des productions obtenues lors du quinquennat
2010/2014 (4,1 millions de tonnes). La production attendue pour l’année 2016 est de 5,7 millions de tonnes. Pour les viandes blanches, la production enregistrée au titre de la campagne 2014/2015 est de 4,9 millions de quintaux (poulet de chair et dinde), soit une hausse de 31% par rapport à la moyenne des productions obtenues lors du quinquennat 2010-2014 (3,7 millions de quintaux). Pour l’année 2016, il est attendu une production de 4,9 millions de quintaux. Pour les viandes rouges, la production enregistrée au titre de la campagne 2014/ 2015 est de 5,16 millions de quintaux, alors que la production attendue pour l’année 2016 est de 5,37 millions de quintaux. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Instabilité dans toutes les filières
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair