formats

Industrie automobile : Les travaux de l’usine Ival à Bouira lancés

Publié le 26/04/2017, par dans Non classé.

Le groupe Ival a officiellement lancé, hier, les travaux de réalisation de son usine pour le montage de camions de marques Iveco, dans la zone industrielle de Sidi Khaled, dans la commune de Oued El Berdi, à Bouira.
Des opérations de terrassement devant accueillir les futures chaînes de montage de véhicules de la gamme Iveco, se sont déroulées hier en présence du président du FCE, Ali Haddad, du PDG du groupe Ival, Mohamed Bairi ainsi que de son directeur général, Sofiane Benamane, et plusieurs autres cadres des deux entités, a-t-on constaté sur place.

D’un montant d’investissement estimé à 3,415 milliards de dinars, cette usine, qui entrera en activité en janvier 2020, sera d’une capacité de production de 4000 véhicules/an, montés en CKD (complet Knock Down), a-t-on appris auprès d’Ival Algérie. Trois modèles de véhicules du constructeur italien seront produits dans cette usine : l’utilitaire Iveco Daily de 3.5 à 7 tonnes, le porteur de 14 à 19 tonnes (Iveco eurocargo) et le porteur/tracteur de 26 à 100 tonnes (Iveco Trakker).

Cette usine générera par ailleurs près de 2000 emplois, dont 750 directs et 1200 indirects, dont 600 sous-traitants. Pour les emplois directs, il sera question pour le groupe Ival d’engager au démarrage de l’usine 50 cadres de gestion et de 100 cadres techniques. Le groupe Ival prévoit un taux d’intégration de l’ordre de 35% dès le démarrage de production de ses véhicules dans cette usine. 20% seront remplis par les sous-traitants en matière de carrosserie, et les 15 restants concernent les pneus, les batteries, les câbles et les pièces en plastique.

« C’est une usine complète et intelligente, c’est pour cela qu’on a pris du temps, jusqu’à 2020, pour la bâtir», a estimé Mohamed Bairi, soulignant que les prix des véhicules qui seront assemblés dans son usine seront proposés à 7% moins que les prix actuels. « A 35% d’intégration dès le démarrage, cela veut dire que cela va baisser la devise et les coûts, ce qui est une bonne chose», avance de son côté Ali Haddad, estimant que « c’est ce genre d’investissements qu’on doit encourager».

Cela dit, pour être dans les délais de l’obligation faite par le gouvernement aux concessionnaires automobiles pour investir dans le montage industriel ou semi-industriel, le groupe Ival a, en attendant la réception de cette usine, installé une unité de montage en SKD à Ouled Haddag (Boumerdès) des camions Iveco Daily.

Le démarrage de cette unité était prévu en mars dernier, mais a finalement été retardé faute d’autorisation. « L’usine est montée, techniquement on est prêts, on attend juste les autorisations du ministère de l’Industrie», a expliqué le directeur général du groupe Ival, lors d’une conférence de presse. « Il y a eu certes du retard, mais il y a eu des explications et pas mal de surprises», a-t-il ajouté, soulignant que « la commission technique du ministère de l’Industrie a validé le projet».
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Industrie automobile : Les travaux de l’usine Ival à Bouira lancés
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair