formats

Immigration clandestine : Des cadavres retrouvés au large du littoral

Publié le 17/02/2018, par dans Non classé.

L’unité des plongeurs de la Protection civile a retrouvé un cadavre en état de décomposition avancé, à une dizaine de kilomètres au nord de la plage de Chlef.
Les services de la Protection civile de la wilaya de Mostaganem ont retrouvé, jeudi soir au large du littoral, un cadavre non identifié, le quatrième en une semaine, a-t-on appris hier. L’unité des plongeurs de la Protection civile en collaboration avec les unités flottantes des garde-côtes ont retrouvé un cadavre en état de décomposition avancée, à une dizaine de kilomètres au nord de la plage de Chlef, située entre les communes de Mostaganem et de Benabdelmalek Ramadan, a-t-on indiqué.

Le corps a été transféré à la morgue de l’établissement hospitalier Ernesto Che Guevara à Mostaganem afin que soient menées les procédures légales habituelles dans de tels cas. Trois autres cadavres ont été retrouvés dans les mêmes conditions au cours de la semaine dernière.

Vendredi dernier, un cadavre non identifié a été retrouvé sur la plage de Kaf Ouaâr dans la commune de Hadjadj et des restes humains ont été retrouvés samedi sur la plage El Bahhara à Sidi Boughalem, alors que le corps en état de décomposition avancée d’une troisième a été découvert mardi après-midi sur la plage de Sidi Majdoub.

L’hypothèse qu’il s’agirait d’un jeune candidat à l’émigration clandestine, à partir des côtes de Mostaganem ou de wilayas limitrophes, a été avancée. Mais la tentative a échoué en raison des mauvaises conditions météorologiques et de la hauteur des vagues, a-t-on conclu.
Par ailleurs, le corps sans vie d’un jeune a été retrouvé jeudi soir au niveau de la plage Bouzedjar à Aïn Témouchent, a-t-on appris des services de la Gendarmerie nationale.

Selon les premières informations, le corps, découvert dans un état de décomposition avancée, est celui d’un candidat à l’émigration clandestine, âgé entre 25 et 35 ans. Une enquête a été ouverte par la Gendarmerie nationale pour définir les circonstances exactes de ce décès.

Ce cadavre est le troisième rejeté par la mer en 24 heures. Les éléments de la Gendarmerie nationale ont, auparavant, retrouvé deux cadavres, l’un à la plage Sbiaat (commune d’El M’saîd) et le deuxième au niveau de la plage de Sassel (Ouled Boudjemaâ).
Deux migrants sub-saharien ont été repêchés en mer au large de Ghazaouet, mercredi dernier,

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Immigration clandestine : Des cadavres retrouvés au large du littoral
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair