formats

«Il y a une aggravation inédite de la situation sécuritaire dans la région»

Publié le 14/03/2016, par dans Non classé.

Le vice-ministre de la Défense et chef d’état-major, Ahmed Gaïd Salah, tire la sonnette d’alarme sur la dégradation de la situation sécuritaire dans la région et ses répercussions sur l’Algérie.
En visite d’inspection dans la 4e Région militaire (Ouargla), il évoque « une aggravation inédite de la situation sécuritaire» et appelle les troupes de l’ANP à la vigilance. « Ce que notre région vit actuellement comme troubles et aggravation inédite de la situation sécuritaire augurent, sans doute, d’issues défavorables sur la sécurité et la stabilité des pays de la Région», indique un communiqué du ministère de la Défense nationale qui a repris les propos du général-major Ahmed Gaïd Salah prononcés devant les cadres de l’armée.

Selon la même source, le chef d’état-major appelle les éléments de l’ANP à fournir davantage d’efforts pour sauvegarder la sécurité de l’Algérie. « Ce qui exige de nous au sein de l’Armée nationale populaire, plus de vigilance afin que l’Algérie puisse demeurer forte face à ses ennemis et que son avenir demeure, avec l’aide de Dieu, entre les mains de ses fils dévoués qui veillent, sans répit, à son édification tout en ayant conscience de sa glorieuse histoire pleine d’enseignements et en appréciant, avec gratitude, ceux qui l’ont tracée», explique-t-il.

Ahmed Gaïd Salah fait, sans nul doute, allusion à l’attaque terroriste enregistré au sud de la Tunisie, à la fin de la semaine dernière, et la dégradation de la situation en Libye. Dans ce sens, il souligne que « mars est sans doute le mois qui exprime parfaitement ces enseignements narrant les grands sacrifices fournis par les Algériens pour arracher leur liberté, leur indépendance et leur souveraineté nationale». « Ce mois mérite dignement de porter le flambeau de la Fête de la victoire coïncidant avec le 19 mars de chaque année et dont nous célébrons le 54e anniversaire», ajoute-t-il.

Et d’enchaîner : « En accomplissant son devoir sacré, l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de libération nationale, est pleinement consciente de l’impératif d’être prête, à l’instar de ses aïeux, à tracer d’illustres épopées et consentir de grandioses sacrifices au service de la patrie, avec une ferme détermination et une indéfectible volonté.» Pour Ahmed Gaïd Salah, l’ANP « est consciente de la responsabilité que lui a confiée son peuple, et qui est un acquis cher auquel elle s’attachera à jamais, et pour lequel elle œuvrera inlassablement à consolider, en prémunissant l’Algérie et son peuple de tout préjudice». Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «Il y a une aggravation inédite de la situation sécuritaire dans la région»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair