formats

«Il faut une stratégie nationale pour réduire le taux de sucre dans tous les produits alimentaires»

Publié le 12/06/2016, par dans Non classé.

Les boissons sont les premiers produits incriminés, lorsque l’on parle de surconsommation de sucre chez les Algériens. Quel est votre avis ?

Incriminer les boissons est complètement injuste, étant donné que l’Algérien consomme du sucre dans plusieurs autres produits qui font partie de son menu quotidien. Ces produits sont plus importants durant le mois sacré. Le pain, la pomme de terre, les sucreries, le chocolat, la pâtisserie regorgent de sucre. S’ajoutent à cette liste des produits industriels qui sont eux aussi à fort taux de sucre, je cite le ketchup à titre d’exemple.

Le ministre du Commerce, Bakhti Belaïb, veut revoir à la baisse le taux de sucre dans les boissons. Adhérez-vous à cette démarche ?

Lors de notre dernière rencontre avec le ministre, nous avons montré notre engagement dans ce dispositif. Mais, comme je l’ai dit, l’Algérien surconsomme du sucre via d’autres produits. Donc s’en prendre seulement aux boissons risque de ne servir à rien. Il faut que ce dispositif de réduction du taux de sucre soit transformé en une stratégie nationale qui touchera l’ensemble des industries agroalimentaires.

Ces industriels devront, à travers cette stratégie, prendre des engagements chacun dans son activité afin de réduire graduellement le taux de sucre dans les aliments.

Ce qui est obligatoire, étant donné que le consommateur algérien est demandeur de sucre et cette diminution progressive vise à l’habituer à en consommer de moins en moins.

Un programme annuel doit être adopté avec un système de monitoring et de contrôle et c’est aux industriels de faire des rapports d’état dans lesquels est mentionné l’avancement réel des engagements tenus dans ce sens. La contribution du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière est aussi indispensable.

Le ministre a laissé entendre que les producteurs de boissons ne respectent pas les normes internationales en matière de sucre. Quelle est votre réponse ?

Il n’existe pas de normes internationales applicables à toutes les boissons. Chaque producteur à sa propre norme qui va avec son produit. C’est une histoire de recette ! Je serais tout à fait d’accord s’il s’agissait de normes d’hygiène sanitaire, mais pas pour sa composition.

Je reviens à la charge et insiste sur la nécessité d’une démarche globale pour réduire le taux de sucre dans tous les produits, action à laquelle nous avons manifesté notre totale adhésion. Pour avancer, nous sommes en cours de préparation d’une étude afin de connaître, par les chiffres, la place qu’occupent les boissons dans l’apport énergétique journalier des Algériens. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «Il faut une stratégie nationale pour réduire le taux de sucre dans tous les produits alimentaires»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair