formats

«Il faut optimiser le travail de fond des éléments militaires»

Publié le 23/04/2018, par dans Non classé.

Le vice-ministre de la Défense, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, a appelé hier à optimiser le travail de fond des éléments militaires afin d’atteindre les objectifs assignés aux missions de l’ANP.
Reprenant hier la visite qu’il a interrompue suite au crash de l’avion militaire à Boufarik, dans la wilaya de Blida, le chef de l’état-major de l’armée a insisté sur « l’intérêt capital accordé par le haut commandement de l’Armée nationale populaire, pour optimiser le travail de fond des éléments militaires et concorder leurs missions avec les nobles objectifs de notre pays».

Ces nobles missions, a-t-il poursuivi, « exigent, sans aucun doute, de consentir tous les efforts avec loyauté et dévouement, et nécessitent de tous les éléments militaires de se munir de vigilance et de précaution et de respecter les mesures de sécurité et de prévention recommandées, en tant que qualités».

Le vice-ministre de la Défense estime que ce sont ces efforts qui « distinguent tous ceux qui portent l’amour de leur pays, qui savent le servir et le défendre, qui donnent le meilleur d’eux-mêmes pour préserver sa souveraineté nationale et sa stabilité, et pour asseoir la sécurité dans ses quatre coins».

« Telle est la marque du travail laborieux et fructueux et l’empreinte de l’éthique professionnelle qui caractérisent les éléments de l’Armée nationale populaire, à l’image de leurs vaillants aïeux de l’Armée de libération nationale», a enchaîné Ahmed Gaïd Salah, insistant sur la préparation des troupes à faire face à toutes les situations.

C’est lors d’une visite dans cette même région militaire en novembre que le vice-ministre de la Défense nationale avait mis en avant les qualités et le professionnalisme des éléments de l’ANP. « L’un des multiples éléments porteurs de puissance, dans tous les sens de ce terme, sur lesquels se base l’Armée nationale populaire, est, comme souligné précédemment, le facteur du travail de préparation et d’instruction qui s’articule, à son tour, autour de l’effort de formation.

Ceux sont là deux facteurs clés ayant permis à nos forces armées d’atteindre les échelons où nous nous trouvons aujourd’hui, à des niveaux de haut rang, qui nous apportent une fierté méritée, et qui ont donné à notre armée, de manière factuelle et sur le terrain, l’opportunité d’arriver à un niveau optimal de compétence, de talent et de qualification, et l’ont, réellement et sans rhétorique, placée au rang des grandes et puissantes armées», avait-il assuré.

Ahmed Gaïd Salah, qui est très actif sur le terrain, en faisant des interminables tournées à travers les différentes régions militaires, a inauguré hier un nouveau siège du complexe de justice de la 2e Région militaire, qui comprend le tribunal militaire et l’établissement militaire de prévention et de rééducation à Oran, ainsi que des logements de fonction, où il a visité les différents pavillons du groupement et s’est enquis des conditions de travail des cadres et des éléments de ce secteur. La visite du chef de l’état-major se poursuivra aujourd’hui avec la tenue d’une réunion d’orientation avec les cadres et les personnels des unités de cette région de l’extrême ouest du pays. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «Il faut optimiser le travail de fond des éléments militaires»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair