formats

Hydrocarbures : Saipem doit verser 135 millions de dollars à Sonatrach

Publié le 23/12/2017, par dans Non classé.

La compagnie italienne des services pétroliers Saipem a été sommée, hier, par les arbitres de la Cour internationale d’arbitrage de la Chambre de commerce internationale de Paris (CCI) de verser un montant de 135 millions de dollars au profit de la société nationale pétrolière, Sonatrach, dans le cadre du litige qui oppose les deux parties depuis mars 2014. Saipem a précisé, sur son site web, que cette décision concerne le litige en rapport avec le contrat, conclu en novembre 2008, pour la construction en Algérie d’une usine d’extraction des liquides associés à Hassi Messaoud. Les arbitres ont ainsi accordé à Sonatrach, dans une décision prise à la majorité, « une compensation pour perte de production d’un montant, intérêts compris, d’environ 135 millions de dollars sur la base d’une prétendue négligence grave que Saipem nie», ajoute la compagnie, qui dit se réserver le droit de demander un recours contre cette décision après examen du dossier.

Il convient de rappeler que trois autres affaires opposant les deux compagnies sont soumises à l’arbitrage international. Du côté algérien, Sonatrach réclame des indemnités à hauteur de 2,6 milliards d’euros, tandis que Saipem, contrôlée par le géant pétrolier ENI.MI et l’organisme public italien Cassa Depositi e Prestiti, exige, elle, la somme de 1,7 milliard d’euros. Les projets concernés par l’arbitrage sont ceux du champ gazier Menzel Ledjmet Est (MLE), le projet LPG à Hassi Messaoud, la réalisation du pipeline LZ2 et la réalisation de l’unité de gaz naturel liquéfié (GNL 3) à Arzew, pour lesquels Saipem réclame 1,7 milliard d’euros. Pour ce qui est du projet LZ2, la CCI rendra ses décisions en 2018, alors qu’elle se prononcera en 2019 sur le dossier « GNL 3» d’Arzew. Quant à l’affaire dite des 200 millions de dollars de pots-de-vin, la CCI a accepté de nouveau la demande de Sonatrach d’être indemnisée à hauteur de 34,5 millions d’euros, une somme qui équivaut à la commission versée par Saipem à Farid Bedjaoui afin de remporter le contrat de réalisation du projet LPG à Hassi Messaoud. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Hydrocarbures : Saipem doit verser 135 millions de dollars à Sonatrach
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair