formats

Hommage au Moudjahid Aït Ouakli Amokrane

Publié le 20/08/2017, par dans Non classé.

Mon défunt père, le moudjahid Aït Ouakli Mohand Amokrane, est né en 1926 à M’cisna, Seddouk, wilaya de Béjaïa. Il était militant de la cause nationale dès la première heure.

En 1943, il s’est établi en France en qualité de membre de la Fédération algérienne de France où il participa aux activités de cette organisation jusqu’en 1956, date à laqulle il fut recherché par l’armée française. Il s’est sauvé et rentra en Algérie ; il continua à militer à la Wilaya III avec le groupe 1 du colonel Amirouche où il participa, en 1956, au Congrès de la Soummam du 20 Août 1956. En 1957, il fut transféré à la Wilaya IV (Alger) pour continuer à exercer ses activités en tant que militant. Arrêté le 14 septembre 1958 à La Casbah par l’armée française, il fut gardé en cellule pendant un mois et a été dans la liste des condamnés à mort. Puis transféré le mois d’octore 1958 à la prison d’El Harrach (Maison carrée), il subit alors d’atroces tortures. Il purgea une peine de 9 mois, il a été libéré en 1959. Il continua d’exercer dans la clandestinité en tant que réfugié à Saint Ferdinand (Wilaya IV), actuelle Souidania, ses activités de militant, et ce, jusqu’au cessez-le-feu.

Gloire à nos martyrs ! Ta fille Aït Ouakli Zahia Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Hommage au Moudjahid Aït Ouakli Amokrane
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair