formats

Hommage à Alloula (1939-1994) : plus de 800 archives remises au Théâtre d’Oran

Publié le 10/03/2020, par dans Non classé.
Hommage à Alloula (1939-1994) : plus de 800 archives remises au Théâtre d'Oran

ORAN- Plus de 800 archives personnelles de feu Abdelkader Alloula (1939-1994) ont été réceptionnées par le Théâtre régional d’Oran, à l’occasion de la commémoration, mardi, de la 26ème anniversaire de la disparition du regretté dramaturge.

« Il s’agit d’un lot important comprenant, entre autres, des notes personnelles d’Alloula manuscrites et dactylographiées, des documents de presse, des photos et des enregistrements audio et vidéo », a indiqué le directeur du TRO, Mourad Senouci.

Un public nombreux a assisté à la cérémonie commémorative tenue au siège du TRO en présence de Raja Alloula, la veuve du dramaturge et présidente de la Fondation Alloula qui conservait jusque-là les archives du dramaturge.

Les responsables des deux institutions partenaires, M. Senouci et Mme Alloula se sont félicités de cette initiative qui donnera, ont-ils souligné, « une plus grande accessibilité à l’oeuvre d’Alloula au profit des étudiants et chercheurs ».

Le directeur du TRO a fait savoir que le classement des nouvelles archives sera prochainement lancé avec l’aide du Centre national de recherche en anthropologie sociale et culturelle (CRASC), basé à Oran.

La cérémonie commémorative avait débuté par le vernissage d’une exposition photographique inédite, relatant une partie du parcours d’Alloula à travers une quarantaine de clichés de certaines de ses pièces théâtrales comme « El-Ajouad », « El-Khobza », « Homk Salim » et « Laalegue ».

Cette exposition comporte une collection de quarante photos d’époque signées feu Ali Hafied (1962-2015) qui fut photographe de presse et l’ami de nombreux artistes à l’instar d’Alloula.

Ali Hefied avait fait don de cette collection au Musée national des Beaux-Arts d’Alger qui a accepté de la mettre en relief au TRO, rendant ainsi un hommage posthume au dramaturge et au photographe.

La commémoration a été également marquée par la présentation d’un nouveau spectacle de rue coproduit par le TRO et la troupe Mass’Art, évoquant ainsi la tradition de la « halqa » si chère à Alloula.

Abdelkader Alloula s’est éteint le 10 mars 1994 à Oran, victime d’un lâche attentat terroriste, laissant derrière lui un riche legs artistique, dont la célèbre trilogie « Lagoual » (les dires, 1980), « El-Ajouad » (les généreux, 1985) et « El-Lithem » (le voile, 1989).

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Hommage à Alloula (1939-1994) : plus de 800 archives remises au Théâtre d’Oran
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair