formats

Hausse des températures pour la fin de ce mois

Publié le 26/05/2016, par dans Non classé.

L’Office national de la météorologie explique généralement cela par « des remontée d’air chaud du sud-est et sud-ouest», mais précise qu’on a « déjà vécu cette situation dans le passé».
L’été s’invite au cœur du printemps. Une chaleur torride s’est installée depuis le début de cette semaine. Les températures ont atteint hier des niveaux exceptionnels en cette période de l’année. Le thermomètre est ainsi monté jusqu’à 33° dans certaines régions, ce qui est rarement observé en mai. L’Office national de la météorologie (ONM) explique généralement cela par « des remontée d’air chaud du sud-est et sud-ouest», mais précise qu’on a « déjà vécu cette situation dans le passé».

Certains imputent cette situation au changement climatique. Un rapport récent de l’Organisation météorologique mondiale stipule : « Les années 2011 à 2015 représentent la période de cinq ans la plus chaude jamais enregistrée. Selon des évaluations scientifiques, le changement climatique a multiplié par dix, voire plus, le risque de vagues de chaleur durant cette période.»

On assiste à une diminution du nombre de journées et de nuits froides et à une augmentation du nombre de journées et de nuits chaudes, ce qui a des incidences majeures sur la santé humaine, la production agricole et sur les écosystèmes. En décembre 2015, les gouvernements du monde entier ont adopté, à l’unanimité, l’Accord de Paris, qui prévoit une réduction rapide et considérable des émissions de gaz à effet de serre. Dans le cadre de cet accord historique, tous les pays se sont engagés à prendre des mesures ambitieuses face à la menace pressante que constitue le changement climatique, selon le principe des « responsabilités communes mais différenciées».

Cette chaleur a donc indisposé de nombreux citoyens. Les médecins conseillent de boire beaucoup d’eau, un message qui s’adresse particulièrement aux diabétiques et hypertendus. Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a rappelé, dans un communiqué, les précautions à prendre face à la hausse des températures, notamment pour les populations les plus vulnérables, dont les enfants, les personnes âgées et les malades chroniques.

Il s’agit de fermer les volets et les rideaux des façades exposées au soleil et de maintenir les fenêtres fermées tant que la température extérieure est supérieure à la température intérieure. Le ministère de la Santé recommande également d’éviter de sortir aux heures les plus chaudes, de boire suffisamment, d’éviter les boissons très sucrées ou à forte teneur en caféine et d’éviter les activités extérieures comme le sport et le jardinage.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Hausse des températures pour la fin de ce mois
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair