formats

Hausse des factures d’électricité : L’agence de Sonelgaz d’Illizi fermée de nouveau par les femmes

Publié le 16/10/2016, par dans Non classé.

Après l’action de protestation organisée la semaine derrière, de nombreux abonnés de Sonelgaz, à leur tête des femmes, ont procédé de nouveau à la fermeture de l’agence commerciale de Sonelgaz d’Illizi, dimanche matin, en signe de protestation contre les augmentations, très forte, des factures d’électricité.

Une réalité choquante qui a bouleversé le quotidien des pauvres habitants de cette région éloignée, située aux fins fonds du pays. : « Ce n’est pas normal ce qui se passe avec cette hausse, notre facture est passée à 50 000 da, alors que la consommation et la même. C’est trop, au lieu de doter notre wilaya par de gros projets d’investissement et de développement durable, maintenant ils nous font payer les conséquences de mesures d’austérité budgétaire…» dénonce Salwa, une des manifestantes, avant d‘ajouter : « Les pouvoirs publiques doivent prendre des mesures en faveur de cette population et il faut qu’on respecte le portefeuille des pauvres.»

A part les deux stations TG d’In Amenas et d’Illizi, d’une capacité de 30 et 29 MW respective, gérées par la société algérienne de production de l’électricité (SPE). la production de l’électricité dans cette wilaya qui flotte, faut-il le signaler, sur les plus grands gisements gaziers du pays, se fait encore par des groupes diesel au niveau des cinq stations, gérées par Shariket Kahraba wa Taket Moutadjadida (SKTM), dans les communes de Bordj Omar Driss, Debdeb, Djanet, Bordj El Haouès et Afara (Illizi).

En ce qui concerne les régions éparses et éloignées de la wilaya, la production de l’électricité est assurée par des stations de l’énergie solaires, et ce, à Temmadjert, Ifni, Imihrou, Oued Samen, Tahihaout, Fednoun, Tourset, Arikine et Tasset. Mais, malheureusement la majorité de ces stations sont en panne car les batteries solaires sont usées et les onduleurs tombent souvent en panne.

Signalons qu’une station de production d’électricité par l’énergie solaire, d’une capacité de 3 MW est entrée en service l’an dernier à Djanet, elle est gérée par la société SKTM. La wilaya d’Illizi n’est pas encore liée au réseau national de production et de transport d’électricité. En tout cas, les habitants de cette wilaya reculée de l’extrême sud, doivent désormais supporter l’ardeur des factures d’électricité qui ont doublé, triplé, voire même quadruplé. Il est utile de signaler, enfin, que la wilaya d’Illizi partage plus de 1200 km de frontière avec trois pays : La Lybie, le Niger et la Tunisie, sachant que les frontières Nord du pays avec une côté du même kilométrage sont partagées par 14 wilayas.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Hausse des factures d’électricité : L’agence de Sonelgaz d’Illizi fermée de nouveau par les femmes
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair