formats

Groupe Saidal : Limogeage du PDG pour mauvaise gestion

Publié le 22/06/2016, par dans Non classé.

Le président-directeur général du groupe pharmaceutique Saidal, Hamouche Mohamed, installé en novembre 2015, a été limogé à l’issue de la réunion du conseil d’administration tenue hier au siège du ministère de l’Industrie.
Il a été remplacé par Yacine Tounsi, directeur du développement sur le point de partir à la retraite, à titre intérimaire « en attendant de trouver quelqu’un», nous a-t-on confié. Une décision motivée, selon une source du conseil, par « les dégâts causés à l’entreprise à cause de sa mauvaise gestion». En six mois, le groupe Saidal a vu partir plus d’une dizaine de cadres dirigeants ainsi que des cadres supérieurs qui ont près de 20 années d’expérience.

Lesquels devraient être rappelés à rejoindre leurs postes selon l’instruction donnée par le ministre M. Bouchouareb, a noté le conseil d’administration. « L’ambitieux programme de développement mis en place par M. Darkaoui, qui a redonné confiance à tous les travailleurs, a été remis en cause et tout est resté à la traîne.» Le projet de l’usine de Constantine avec le laboratoire Novo Nordisk, pour la fabrication d’insuline est encore renvoyé aux calendes grecques. Le laboratoire de bioéquivalence mis en place avec un investissement colossal, notamment la formation de pharmaciens chargés de mener les études cliniques est à l’arrêt.

Les quatre spécialistes formés en la matière ont quitté l’entreprise. « M. Hamouche avait de mauvais rapports avec tous les cadres de l’entreprise, à envers qui il ne manifeste aucun respect, surtout envers les femmes. Il avait même un problème avec ceux qu’il a lui-même recrutés», nous confie un cadre dirigeant qui a préféré quitter Saidal pour une multinationale, tout en regrettant les années passées avec M. Darkaoui alors PDG de Saidal, qui a été limogé en novembre 2015 par Abdessalem Bouchouareb pour avoir refusé d’engager Saidal dans la production de vaccins et d’introduire un nouveau partenariat pour la fabrication d’insuline.

Ce qui avait d’ailleurs fait réagir les travailleurs de l’entreprise, à ce moment-là, ces derniers avaient adressé une lettre au Premier ministre pour protester contre la décision de la mise à l’écart de leur responsable. Le limogeage de M. Darkaoui a fait plonger le groupe Saidal dans une vraie léthargie. La pénurie de cadres au sein de l’entreprise a sérieusement compliqué la nomination d’un nouveau PDG capable d’assumer ce poste stratégique dans un secteur aussi sensible que l’industrie pharmaceutique et dans une conjoncture économique très fragilisée. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Groupe Saidal : Limogeage du PDG pour mauvaise gestion
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair