formats

Groupe Cevital : Mise en service du complexe Brandt à Sétif

Publié le 02/06/2016, par dans Non classé.

Le gigantesque complexe, qui a nécessité un investissement de 250 millions d’euros, produira annuellement, à partir du premier trimestre 2017, 8 millions d’appareils dont le taux d’intégration sera de 70 à 80%.
S’étendant sur 95 000 m 2, le nouveau complexe industriel Brandt implanté, au niveau de l’ancienne zone industrielle de Sétif, est désormais en exploitation. Il est en mesure de produire annuellement 500 000 appareils (téléviseurs, lave-linge, cuisinières et climatiseurs) dont 90% destinés à l’exportation. Doté d’une technologie de pointe, le nouveau complexe — ne fonctionnant pas avec des « équipements d’occasion» comme l’a annoncé à maintes reprises le ministre de l’Industrie, Abdesselam Bouchouareb — est le moins qu’on puisse un bijou employant plus de 680 travailleurs maîtrisant comme il se doit un outil de production de dernière génération.

Ayant nécessité un important investissement de l’ordre de 30 millions d’euros, le complexe de Sétif, qui dispose d’une usine électronique et d’un atelier d’injection intégrés, présente l’enviable taux d’intégration de 80%. Ce qui veut dire que presque la totalité des composants sont fabriqués sur le site, y compris les cartes électroniques.

Ne cachant pas sa satisfaction, le président du groupe Brandt, Sergio Trevino, qui a animé une conférence de presse, a soutenu, chiffres à l’appui que Brandt est une véritable valeur ajoutée non seulement pour le groupe Cevital mais pour l’ensemble de l’industrie algérienne : « Présent désormais dans 50 pays, le groupe Brandt ambitionne de devenir à la fois le premier fabricant et le premier exportateur d’électroménager du sud de l’Europe, d’Afrique du Nord et du moyen orient.

Les résultats réalisés depuis 2014 nous poussent à l’optimisme et à aller de l’avant. Avec un outil industriel performant, notre chiffre d’affaires a été multiplié par trois. En 2014, il était de 170 millions d’euros ; on a bouclé 2015 avec 370 millions d’euros, soit une évolution de plus de 117%. Pour l’année en cours, on table sur 502 millions d’euros, soit un bond de 35%.» L’orateur est fier d’annoncer en outre que le lave-linge top made in Algeria vient d’obtenir le prix du label Janus 2016.

Interrogé sur le rapport qualité/prix, sur Brandt-France, sur les parts de marché du groupe, sur la concurrence, sur le mégaprojet de 110 hectares pour lequel le groupe Cevital va investir 250 millions d’euros et sur la polémique créée par le ministre de l’Industrie à propos des équipements du complexe, Sergio Trevino, le n°1 de Brandt, s’explique : « Avec le développement de son marché domestique avec les marques Sauter et Vedette, Brandt détient 13% du marché algérien.

Pour le segment cuisson, le taux est de 24%. Pour la télévision il est de 14%. Avec les cinq filiales commerciales, on compte réaliser une croissance de 164% en Espagne, de 124% au Maroc, de 93%en Algérie, de 10% en France et de 3% en Asie. Le produit Brandt présentant un excellent rapport qualité/prix, a été très bien accueilli par le marché algérien où nos résultats sont en hausse. La synergie entre les pôles algérien et français est complémentaire. Depuis la reprise par Cevital qui a investi 20 millions d’euros, le groupe Brandt France basé à Orléans et Vendôme qui a été faut-il le rappeler à l’arrêt, a multiplié son activité commerciale par trois.

Une telle croissance a maintenu l’activité et sauvegardé les emplois. Afin de pouvoir répondre à une forte demande, on fait le plus souvent appel à des intérimaires. Pour preuve, notre groupe se positionne désormais à la 4e place sur le marché français. Pour nous, la concurrence est un facteur stimulant. Comme vous le constatez, nos équipements, dont une bonne partie sont automatisés, sont dotés d’une technologie de pointe de dernière génération.

Pour ce qui est du mégaprojet de Sétif II s’étendant sur plus de 110 hectares, les travaux avancent bien. Il emploiera dans un premier temps pas moins de 4000 travailleurs. Le gigantesque complexe ayant nécessité un investissement de 250 millions d’euros produira annuellement, à partir du premier trimestre 2017, 8 millions d’appareils dont le taux d’intégration tournera entre 70 et 80%. Avec un tel potentiel de production, le groupe Cevital sera le plus grand exportateur d’électroménager d’Europe et de la région MENA.» Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Groupe Cevital : Mise en service du complexe Brandt à Sétif
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair