formats

Grand froid et perturbations de la circulation routière

Publié le 10/02/2018, par dans Non classé.

Des chutes de neige ont été enregistrées hier sur les reliefs de l’Ouest dépassant 900 mètres d’altitude et qui se sont étendues progressivement aux reliefs des wilayas du Centre et de l’Est.
L’épaisseur de la neige a atteint les 10 cm. Ce début de l’année 2018 très froid a même affecté les régions du Sud. Il a neigé abondamment, à la grande satisfaction des populations et des agriculteurs au moment où la campagne labours-semailles s’achevait. Comme d’habitude à cette période de l’année, Sétif s’est parée de son manteau blanc. Les habitants sont soulagés après avoir connu une situation de stress hydrique extrêmement éprouvante l’été dernier.

Les intempéries ont engendré des désagréments sur certains axes routiers qui ont perturbé l’approvisionnement en produits alimentaires de certaines régions ou en gaz butane, notamment dans les zones reculées. Cela a créé dans les grandes villes des embouteillages ou des ralentissements de la circulation routière.

Plusieurs communes des wilayas de Tizi Ouzou et Bouira ont été coupées à la circulation suite aux importantes intempéries ayant affecté des régions du pays ces derniers jours, selon la Protection civile, assurant « qu’aucune perte humaine ni dégâts matériels n’ont été enregistrés».

Des détachements de l’Armée nationale populaire (ANP) interviennent depuis mardi au niveau de plusieurs endroits du pays, à l’instar de Sidi Bel Abbès et Tlemcen, pour rouvrir les routes et les chemins coupés par la neige et porter assistance aux habitants suite aux intempéries enregistrées, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

En outre, la consommation d’électricité est montée en flèche dans certaines zones où le thermomètre a flirté avec le négatif. L’hiver a décidé d’être exceptionnellement rigoureux cette année. Depuis quelques années, l’ONM émet des BMS attirant l’attention sur les bouleversements climatiques qui peuvent survenir d’un moment à l’autre.

Le BMS est émis chaque fois que les conditions météorologiques sont plus ou moins sévères sur les plans pluviométrique, de température, vent et neige prévus dans une région donnée. Il est diffusé à l’ensemble des structures et organismes chargés de la prévention et de la sécurité publiques, notamment les médias pour une large diffusion. Il permet aux citoyens de prendre les dispositions nécessaires et d’éviter les désagréments, tels que les accidents et le blocage des routes. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Grand froid et perturbations de la circulation routière
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair