formats

Gestion des villes et développement durable : L’expérience chinoise expliquée à Ouargla

Publié le 05/12/2017, par dans Non classé.

L’édification, la gestion du développement urbain et la bonne gouvernance des villes est l’objet d’un concave sino-algérien tenu actuellement à Haoudh Berkaoui.
73% de la population algérienne vit actuellement dans les villes avec un taux d’évolution démographique de 2.4%, l’effort consenti par l’Algérie pour la construction de nouvelles villes et l’amélioration de celles existantes avec de nouvelles cités pose avec acuité la problématique de la gestion de ces villes. D’où l’intérêt de la session de formation regroupant les secrétaires généraux des wilayas de Ouargla, Constantine, Chleff et Tizi Ouzou ainsi que ceux des wilayas déléguées d’In Salah, El Ménéa et Touggourt qui se tient du 3 au 8 décembre courant au siège de la direction régionale de Sonatrach DP de Haoudh Berkaoui, à une trentaine de kilomètres de Ouargla.

Il s’agit d’un concave dit des pratiques chinoises éprouvées en matière d’édification, de gestion du développement urbain et de bonne gouvernance des villes. C’est le couronnement de deux années d’échange qui ont permis à quelque 140 cadres de l’administration centrale et locale du ministère de l’intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire d’approfondir leurs connaissances et leur savoir-faire en matière de gestion des centres urbains. Des interventions prodiguées par l’académie chinoise de gouvernance qui Co-organise cette formation dans le cadre d’un accord bilatéral d’appui à la modernisation de l’administration algérienne notamment en matière de gestion des villes.

C’est dans ce sens qu’abondera le Pr Leo Dun Gachao, qui a souligné le souhait de l’académie qu’il représente de faire profiter la partie algérienne de connaissances pratiques et de haute facteur inspirées de l’exemple de gestion et de bonne gouvernance chinois. Rappelant que son pays vit une modernisation urbaine accélérée durant les dernières décennies. Tant et si bien que le pays doit adapter sa physionomie urbaine et mobiliser l’ensemble de son territoire pour permettre une déconcentration suivie d’une réorganisation polycentrique de ses activités et de sa population en incessante croissance vers de nouvelles villes créées en périphérie des grandes métropoles. Une expérience menées non sans difficultés mais ayant conféré au pays un modèle unique par lequel il entend mettre à profit l’Algérie dans un cadre intégré de bonne gouvernance urbaine liant la stabilité sociale et sécuritaire au développement durable et actif.

C’est ce qui fera dire à Slimane Hamdi, représentant du ministère de l’intérieur présent à Ouargla que la gestion des nouvelles villes et centres urbains crées durant les dernières années est un grand défi pour notre pays en matière d’urbanisme et d’aménagement du territoire. Pour Hamdi,  » l’Algérie doit relever le challenge de la maitrise des services publics, des transports publics, de voieries et de tous les VRD ». s’imprégner de l’expérience chinoise en la matière mais aussi poser les problématiques réelles du terrain est le principal objectif de ces cinq journées de formation ou le débat tourne autour d’un capital expérience d’une quarantaine d’années en République de Chine populaire présenté à un panel de spécialistes de l’administration centrale algériennes mais aussi du personnel des collectivités locales de toutes les catégories de maitrise et d’exécution.

Une des principale clés de la réussite algérienne passerait selon ce directeur central d’abord par l’unification de la vision et la coordination des efforts des différents acteurs chargés de l’urbanisme afin de permettre à la collectivité locale de cristalliser son approche dans un cadre fédérateur et intégré au service du citoyen et de la réalité locale qui pose d’innombrables difficultés. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Gestion des villes et développement durable : L’expérience chinoise expliquée à Ouargla
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair