formats

Gaïd Salah fait le bilan de ses «réalisations»

Publié le 04/07/2017, par dans Non classé.

La promotion de cette année compte près de 700 élèves officiers de différentes nationalités.
C’est le grand événement annuel pour l’Armée nationale populaire (ANP) depuis la suppression, dans les années 90′, des parades militaires organisées à l’époque lors des festivités du 1er Novembre. Depuis lors, la cérémonie de sortie de promotion des officiers de l’académie militaire de Cherchell est devenue par la force des choses la vitrine de l’excellence de l’ANP.

Elle offre aux militaires algériens l’occasion de faire étalage de la qualité de la formation dispensée dans ses établissements et de la compétence de son encadrement, au moment où l’institution occupe la 26e place au classement mondial des armées les plus puissantes et la deuxième place en Afrique derrière l’Egypte, selon le classement établi en 2016 par le site américain spécialisé dans la défense, Global Firepower.

Cette 48e promotion, qui compte près de 700 élèves officiers, porte cette année le nom du général El Hachemi Hadjress, disparu en 2011 et qui fut inspecteur général de l’armée, puis à partir de 1989 responsable des relations extérieures au bureau politique du parti du Front de libération nationale (FLN), a permis aux futurs officiers de l’ANP de mener une série d’exercices dont des combats à mains nues, avec arme blanche, et au corps-à-corps, mais également un exercice démonstratif de combat relatif au bouclage et à la neutralisation d’un groupe de preneurs d’otages barricadés dans un bâtiment, puis le même exercice fut mené par les forces navales au large de Cherchell sur un bateau de transport de voyageurs.

L’exercice était diffusé en direct sur écran géant, et sous le regard de Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense et chef d’état-major de l’ANP et de tout ce que compte l’ANP comme très hauts gradés, et ce, en présence de nombreux attachés militaires accrédités à Alger. Si le vice-ministre de la Défense est resté silencieux lors de la cérémonie, il avait, la veille, dans une allocution prononcée devant le commandement, les cadres et les élèves de l’académie, mis en avant son bilan depuis qu’il est à la tête de l’état-major.

« J’ai tant veillé à l’emploi adéquat et rationnel des ressources humaines dont dispose l’ANP», a affirmé le chef d’état-major et de poursuivre : « J’ai laborieusement œuvré à conférer au facteur humain la place qui lui sied en le considérant comme moyen et finalité en même temps.» Le vice-ministre de la Défense va un peu plus loin dans sa réflexion en établissant un lien entre le travail et l’homme.

« L’homme ressemble à un arbre, il y a ceux qui donnent leurs fruits et il y a également ceux qui ne donnent guère de fruits. Comme il y a aussi le mauvais arbre qui représente l’une des sources de malheurs, à Dieu ne plaise, comme cela est annoncé dans le Saint Coran», a déclaré M. Gaïd Salah. Des propos qui seront, à n’en pas douter, largement commentés.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Gaïd Salah fait le bilan de ses «réalisations»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair