formats

Frictions et tractations secrètes à Bouira

Publié le 06/02/2017, par dans Non classé.

Décidément, l’élaboration des listes de candidatures pour les législatives du 4 mai prochain s’annonce rude chez les partis au pouvoir.
A Bouira, le Front de libération nationale (FLN) aurait opté pour l’ancien ministre du Tourisme, Kara Mohamed Seghir, annoncé en grande pompe pour conduire la liste de son parti. Des sources proches de cette formation, minée par « une guerre de clans», avouent qu’aucun nom des députés du mandat en cours ne figurera sur cette liste. Les trois députés ont été éjectés de la course aux législatives, a-t-on précisé. La décision aurait été prise par Djamel Ould Abbès en personne. Les frictions entre les cadres et les militants du parti dans cette wilaya ont d’ailleurs compliqué la tâche aux missionnaires et envoyés spéciaux de Djamel Ould Abbès, qui ont même échoué à encadrer une séance de travail. Une attitude qui a obligé le premier responsable du parti à procéder à l’élaboration de la liste à partir du siège du parti à Hydra. Au RND, néanmoins, les choses sont ficelées.

On évoque avec insistance le retour du l’ancien sénateur Bouha Mohamed, actuel coordinateur du parti. Ce dernier, placé à la tête de cette formation comme coordinateur de wilaya, a visiblement tous les pouvoirs pour élaborer la liste. A en croire les dires de quelques militants, désormais « tout a été ficelé et dans la discrétion totale au RND». Cependant, rien n’a été décidé chez les partis de « l’opposition», comme le RCD et le FFS. Les deux formations n’ont pas encore divulgué leurs potentiels candidats pouvant conduire leurs listes aux législatives prochaines. Bien qu’au FFS, on annonce le nom de Djamel Baloul, un cadre du secrétariat national, comme tête de liste. Contacté, M. Baloul a expliqué que le conseil national du FFS a élu, vendredi dernier, une commission nationale composée de sept membres qui sera chargée du traitement des dossiers de candidatures. Par ailleurs, rien n’a encore filtré au RCD. Les deux formations politiques ANR et TAJ ont déposé les dossiers de leurs candidats auprès de la cellule mise en place à l’occasion de ces élections, a précisé le chargé de communication de la wilaya Latrech Laâdjel. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Frictions et tractations secrètes à Bouira
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair