formats

Fraude électorale à Ouargla : Le verdict reporté à mercredi (actualisé)

Publié le 28/11/2017, par dans Non classé.

Le tribunal administratif de Ouargla a débouté les partis Fajr Jadid et HMS dans leur contestation des résultats des élections du 23 novembre dernier. Il tranchera mercredi sur celle du PNSD.
A la veille de l’installation des nouvelles assemblées populaires communales et de wilaya, l’APC de Ouargla est toujours encerclée par les CRS et les camions blindés destinés à protéger l’édifice d’une eventielle agression suite aux affrontements qui ont secoué la ville depuis quatre jours. Dans les rebondissements de cette nouvelle journée, il y a d’abord le report du verdict du tribunal administratif à propos de la plainte pour fraude déposée par les représentants de la liste du PNSD qui affirment avoir été délestés de plus de 2500 voix et de la majorité absolue dans cette assemblée de 39 sièges au profit du FLN.

Autre rebondissement notoire, l’envoi d’un communiqué de soutien au wali de Ouargla et de satisfaction quant aux résultats des élections du 23 novembre 2017 à la présidence de la république, au ministère de l’intérieur. Signé par 65 associations de la société civile locale et 8 zaouïas de la wilaya de Ouargla, ce communiqué comporte neuf points soulignant d’abords l’importance du taux de participation aux meetings et au scrutin durant toute la durée du processus électoral, le déroulement du scrutin dans des conditions sécuritaires optimales, le sens civique et citoyen de la population locale, l’appréciation des efforts fournis par les autorités locales civiles, sécuritaires et militaires et particulièrement ceux du wali et son staff. Concernant la fraude électorale, le septième point du communiqué met en exergue le refus de tout trucage, violence ou ségrégation conduisant à la  » Fitna » appelant les parties se sentant lésées à user des moyens de recours réglementaires instaurés par l’Etat de droit.

Ce communiqué d’apaisement non destiné à la presse et qui n’a pas fait l’objet de publicité de la part de ses signataires n’a pas associé les sages du ksar de Ouargla pourtant reçus la veille par le wali dans le même sens de l’apaisement. Par communiqués interposés, ces derniers appellent également à mettre la sécurité et l’ordre publics des personnes et des biens au dessus de tout intérêt partisan et de valoriser les efforts de conciliation et d’intérêt commun de tous les ouarglis, la justice tranchera pour le reste.

Toutes les personnes arrêtées par les forces de l’ordre qui ont opéré des descentes coup de poing au niveau du ksar de Ouargla à la suite des échauffourées ayant éclaté samedi, dimanche et lundi pour s’apaiser mardi ont été libérées, y compris celle présentées devant le parquet pour détention d’armes blanches.

La principale victime des affrontements, un jeune photographe de l’équipe du PNSD a finalement été évacuée vers une clinique privée de la wilaya de Ghardaïa, après avoir subi des soins d’urgence au niveau de l’hôpital ophtalmologique de l’amitié algéro-cubaine de Ouargla. Atteint à la tête et à l’œil, le jeune Boublal a été diagnostiqué d’un traumatisme neurologique ayant affecté le nerf optique et donc perdu l’usage de son œil.

Pour rappel, la publication des résultats provisoires des élections locales de l’APC de Ouargla ont été contestés par trois formations politiques à savoir le PNSD, Fajr Jadid et HMS accusant le FLN de fraude massive. Apres trois jours de contestation, retour au calme en attendant les résultats définitifs et les répercussions sur la configuration des assemblées. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Fraude électorale à Ouargla : Le verdict reporté à mercredi (actualisé)
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair