formats

Feux de forêt : Un désastre sur fond de polémique

Publié le 07/08/2017, par dans Non classé.

Au cours des dernières 24 heures, la direction générale de la Protection civile a fait part d’un bilan assez lourd avec quelque 26 incendies enregistrés, dont 15 de forêt.
La majorité des feux de forêt ayant caractérisé la dernière semaine ont été plus ou moins maîtrisés. Toutefois, il en reste encore quelques-uns et d’autres se déclarent dans les régions les plus boisées. Durant les dernières 24 heures, la direction générale de la Protection civile a fait part d’un bilan assez lourd avec quelque 26 incendies enregistrés, dont 15 de forêt. Les wilayas touchées par ces feux sont Oum El Bouaghi, Batna, Béjaïa, Tizi Ouzou, Skikda, Guelma, Tissemsilt, Khenchela, Souk Ahras et Mila. Les pertes sont évaluées à 150 hectares de forêts et 119 autres de maquis.

Pour les wilayas de Tamanrasset, Tlemcen, Sétif, Médéa, Bordj Bou Arréridj et Ouargla, 11 feux de récoltes se sont déclarés menant à la destruction de 2700 bottes de foin et 1166 arbres fruitiers. Selon la même source, 128 palmeraies ont également été ravagées par ces incendies. Pour les maîtriser, la direction générale de la Protection civile n’a ménagé aucun effort ni moyen. Pour la première fois, il a été question de recourir aux hélicoptères bombardiers d’eau (HBE).

Le colonel Farouk Achour, responsable de la communication au sein de cette institution, a déclaré que le recours à cette nouvelle méthode en Algérie n’était pas prévu étant donné que les pilotes ainsi que tout le personnel exerçant, 150 personnes au total, autour des 6 hélicoptères achetés en 2012 sont encore en formation. « Il ne s’agit pas d’une simple formation au pilotage d’hélicoptère, mais surtout à les former à la conduite en linéaire, avant d’arriver à l’intervention aérienne pour éteindre un feu de forêt.

Malgré cette précocité, les opérations d’extinction des feux avec les HBE menées dans la wilaya d’El Tarf, où les incendies étaient des plus ravageurs, ont été une grande réussite», explique notre interlocuteur qui annonce le renforcement des 22 colonnes mobiles par 29 autres. Malgré cette réussite, une vive polémique s’est déclenchée dans les wilayas touchées par les incendies. Elle est issue de l’incompréhension du choix de la wilaya d’El Tarf pour ces opérations de HBE et non pas d’autres wilayas, telles que celles de la Kabylie où il y a eu même mort d’homme.

La DGF à l’heure des bilans

L’unique explication donnée est l’importance et la complication des feux ayant caractérisé la wilaya d’El Tarf pendant plusieurs jours et la non-préparation des personnels navigant de ces nouveaux moyens, étant donné qu’ils sont encore en formation. L’utilisation effective de HBE, qui ne se limite pas à l’extinction des feux de forêt, était prévue pour l’année prochaine. Pour Azzeddine Sekrane, directeur général des forêts, les pertes estimées depuis le début de la saison estivale, soit le 1er juin, sont évaluées à plus de 14 000 hectares de ressources forestières ravagés par 1604 incendies recensés.

Lors d’une conférence de presse, le DGF a donné plus de détails, expliquant que sur cette superficie réduite en cendres par le feu, se trouvent 4848 ha de couvert forestier, 4656 ha de maquis et 4806 ha de broussailles.
La moyenne journalière est de 24 incendies avec des pertes de 8,92 ha. Intervenant simultanément avec les services de la Protection civile, la direction générale des forêts a mobilisé, selon les déclarations de son premier responsable, 405 tours de contrôle ainsi que 481 brigades mobiles composées de 2456 agents forestiers, 32 camions et 2800 points d’eau.

Sur le qui-vive, les éléments de la DGF ont effectué 1682 interventions, dont 800 interventions rapides et 78 autres suite à de fausses alertes. Dans un comparatif avec l’année précédente, M. Sekrane déplore une hausse du nombre d’incendies. En 2016, on compte 1058 incendies ayant détruit 6725 ha, dont 2 175 ha de surfaces forestières. A partir de cette semaine, la DGF mobilise des colonnes mobiles au niveau des wilayas non touchées pour renforcer celles déployées dans les régions sinistrées. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Feux de forêt : Un désastre sur fond de polémique
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair