formats

Feux de forêt : Des centaines d’hectares ravagés en moins d’une semaine

Publié le 29/06/2017, par dans Non classé.

Depuis le début de l’été, des incendies se sont déclarés dans plusieurs forêts du pays. Les dégâts sont considérables.
Selon les premières estimations de la Direction générale des forêts (DGF), plus d’une centaine d’hectares de forêt auraient été décimés. L’incendie le plus récent, bien qu’ils le soient tous, reste celui survenu lundi dans le massif forestier d’El Hamdania. Ce n’est qu’hier en fin de matinée qu’il a pu être maîtrisé. Une mission difficile à laquelle une centaine d’éléments de la Protection civile et de la DGF ont contribué pour empêcher justement la propagation des flammes vers la totalité des monts d’El Hamdania et surtout le parc naturel de Chréa.

Suite à cet incendie, 37 hectares de plantations sylvicoles, dont des parcelles de chêne-liège et de pin d’Alep, sont partis en fumée. La cause de cet incendie reste encore une fois humaine et serait en relation avec un feu allumé par des citoyens mais pas tout à fait éteint après. Une journée auparavant, deux incendies se sont déclarés dans la wilaya de Relizane rasant plus de 16,5 hectares de forêts, dont des pins d’Alep, des cyprès, des pins et du maquis.

Cette fois-ci, l’origine de ces deux foyers ne serait pas humaine, mais plutôt en relation avec les fortes chaleurs et le vent. En termes de dégâts, le feu le plus important a été enregistré dans la wilaya de Jijel, où 51 hectares ont été ravagés par les flammes. Selon la Protection civile, dont les éléments travaillent d’arrache-pied pour maîtriser les flammes, il s’agit de foyers qui se sont déclarés dans plusieurs endroits de la wilaya, entre autres à Chakfa et El Milia, favorisés par le couvert forestier dense de ces zones et surtout la canicule de ce début d’été. Pour les maîtriser, cinq jours ont été nécessaires. En 2016, près de 1031 hectares de forêt ont été détruits par les feux dans cette wilaya, où 60% de sa superficie est un massif forestier.

La canicule causant ces énormes incendies n’a pas également épargné les récoltes. Dans la wilaya d’El Tarf, ce sont 37 ha de champs de blé et d’eucalyptus qui ont été décimés par les flammes entre jeudi et lundi derniers. Dans la wilaya de Guelma, 140 ha de récoltes et massifs forestiers ont été dévastés par le feu. Selon l’APS, il s’agit de plus de 130 ha de blé dur et d’oliviers ainsi que 12 ha de massifs forestiers qui ont été totalement détruits.

Signalant que durant la même période de l’année passée, soit depuis le 1er juin, et ce, jusqu’à la première semaine du mois de juillet, l’Algérie avait assisté à une grande vague d’incendies causant la perte de 2200 hectares entre forêts et plantations agricoles. Un important dispositif de lutte contre les incendies est mis en place par les différentes conservations des forêts à travers le pays afin d’éviter que de pareils sinistres ne se reproduisent et surtout les maîtriser en temps réel sans causer de grands dégâts. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Feux de forêt : Des centaines d’hectares ravagés en moins d’une semaine
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair