formats

Fête du Mouloud: les pétards font de dizaines de victimes à Alger

Publié le 12/12/2016, par dans Non classé.

Plusieurs cas de brûlures et blessures aux yeux ont été enregistrés aux services des urgences médicales des hôpitaux de la capitale suite à l’utilisation de pétards et jeux pyrotechniques lors de la célébration du Mawlid Ennabaoui Echarif, a constaté l’APS lors d’une tournée lundi à Alger.
Ainsi, des dizaines d’enfants et adolescents ont été admis aux services des urgences des hôpitaux de Bab El Oued, Mustapha Pacha et à la clinique Pasteur des brûlés, pour brûlures et blessures de degrés différents causées par l’utilisation de pétards et jeux pyrotechniques dans la soirée de dimanche, indique la même source. La plus grave blessure sera une amputation d’un doigt effectuée sur un enfant de 7 ans de la commune d’El Hamiz outre celles affectant les yeux et des brûlures de troisième degré, a-t-on encore.

Les responsables de ces services hospitaliers ont été unanimes à affirmer que les plus graves blessures ont touché les enfants et les adolescents âgés de 1 à 15 ans. Le Dr. Hadj Moôti Khelil Redha, chirurgien au service des brûlés à la clinique Pasteur, a indiqué que dans la soirée de dimanche à lundi, 19 cas graves de brûlures ont été admis des différents quartiers de la capitale. Il a précisé que la clinique centrale des brûlés Pasteur est la seule structure à l’échelle nationale qui accueille et prend en charge des blessures graves, faisant remarquer que le nombre des brûlés s’accroîtra dans les prochains jours en provenance des différentes wilayas du pays.

Il a rappelé à ce propos, qu’un programme de permanence a été retenu à cette occasion en renforçant les équipes médicales et paramédicales pour une meilleure prise en charge. La clinique a accueilli également plusieurs cas transférés d’autres cliniques publiques de proximité en raison de leur gravité, a-t-il poursuivi.

Le directeur des permanences au service des urgences médicales à l’hôpital Mustapha Pacha, Boughida Mohamed, a annoncé que la soirée de dimanche plus de 20 cas ont été recensés. 4 interventions chirurgical ont été effectuées sur des enfants aux services d’ophtalmologie, pédiatrie et chirurgie maxillo-faciale.

Cependant, il a noté un recul dans le nombre des blessés par rapport à l’année précédente avec un taux de 60% à la faveur des mesures prises par les services de sûreté dont la saisie de quantités importantes de pétards et la sensibilisation des citoyens à la dangerosité de ces produits. Il a souligné que le service prend en charge près de 90% des cas enregistrés à Alger durant les différentes fêtes et cérémonies.

De son coté, Sameh Noureddine, chef permanencier aux urgences médicales et chirurgicales, à l’hôpital Lamine Debaghine de Bab El Oued, a déclaré qu’aucun cas de brûlure n’a été déploré. Il a imputé ce résultat aux multiples campagnes de sensibilisation menées par les services de sûreté pour mettre en garde contre la dangerosité de l’utilisation de ces produits pyrotechniques, réitérant que ses services se mobilisaient chaque année à l’approche du Mawlid pour prendre en charge tout accident éventuel.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Fête du Mouloud: les pétards font de dizaines de victimes à Alger
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair