formats

Femmes et hommes, ensemble pour le respect…

Publié le 02/03/2016, par dans Non classé.

« La campagne est une occasion pour faire appel à la société algérienne à être solidaire et à mobiliser tous les efforts pour promouvoir l’autonomisation de la femme, lutter contre les violations des droits des femmes et assurer leur bien-être», souligne un communiqué de l’UNFPA.
Je suis un homme, je respecte la femme». Tel est le slogan de la nouvelle campagne lancée par le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) conjointement avec le ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, avec l’appui de l’ambassade du Canada en Algérie.

Cette campagne visuelle, axée sur l’implication des hommes dans la protection et la promotion de la femme, capitalise et se veut le prolongement de la « phase 1», la campagne initiée lors des 16 jours d’activisme du 15 novembre au 10 décembre 2015. Cette « phase 2» se déroule autour de la célébration de la Journée internationale de lutte pour le droit des femmes, le 8 mars 2016. « La question des droits des femmes ne doit plus être la cause des femmes à elles seules. Les hommes ont un rôle primordial.

Les hommes ont un rôle positif. Les hommes doivent être impliqués et s’engager», rappelle un communiqué des initiateurs de cette campagne. Raison pour laquelle ses concepteurs ont décidé de mettre en avant des citoyens, hommes, expliquant en quoi ils « respectent» les femmes. Sur l’un des placards publicitaires, on voit Ouanoughi, commerçant, adossé à un mur. « Quand un homme harcèle une femme qui passe dans la rue, c’est à lui-même qu’il manque de respect en premier lieu. Parce que le harcèlement est un comportement pas honorable.

Pensez-y», rappelle-t-il. Sur une autre affiche, on fait la connaissance d’un autre commerçant, Mohamed, barbe et djellaba, qui arbore le pin’s de la campagne. « Dieu a dit : ‘‘Vivez avec vos femmes en bons rapports »» (Les Femmes-19), récite-t-il. Rabah, fonctionnaire, explique : « Je vis dans une région rurale et je soutiens ma femme pour monter son association de promotion de la femme rurale.» Pour sa part, Fouad, réparateur de matériel électronique, déplore l’ingérence de tiers dans la natalité et les choix contraceptifs des femmes. « Je suis contre la pression que subit la femme dans notre société à propos des grossesses. Le nombre d’enfants à avoir doit être une décision du couple et son choix», estime-t-il.

« La campagne est une occasion pour faire appel à la société algérienne à être solidaire et à mobiliser tous les efforts pour promouvoir l’autonomisation de la femme, lutter contre les violations des droits des femmes et assurer leur bien-être», explique l’UNFPA. L’objectif de cette phase 2 est de lancer une réflexion sur les questions du respect de la femme, du harcèlement dans les lieux publics, de la prévention des violences faites aux femmes, qu’elles soient physiques, mais aussi psychologiques et verbales.

Car, en sus de portraits individuels, certaines affiches déroulent des visages masculins, avec plusieurs légendes, en arabe et en français : « Je suis un homme. Je suis contre la violence à l’égard des femmes» ; « Je donne l’opportunité à ma femme, à ma fille, à ma sœur, de prendre les décisions concernant leur travail et leur indépendance économique. Non à la soumission et à la dépendance» ; « Harceler une femme dans la rue, le transport public, le milieu de travail n’est pas acceptable, n’est pas excusable. Je suis un homme, je respecte la femme».

« Cette campagne espère mobiliser la majorité des hommes qui sont contre toute forme de violence, qui respectent la femme, qui veulent une société de paix et sont prêts à être actifs et engagés dans ce discours pour la protection de la femme», souligne-t-on dans le communiqué. Ensemble, main dans la main, hommes et femmes peuvent faire de ces droits une réalité, conclut l’UNFPA. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Femmes et hommes, ensemble pour le respect…
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair