formats

«Facilités de déplacements des gens d’affaires entre le Québec et l’Algérie»

Publié le 03/07/2017, par dans Non classé.

En charge aussi de la condition féminine, elle est accompagnée d’une délégation de femmes d’affaires. Elle arrivera aujourd’hui en Algérie sur le vol inaugural de la ligne Montréal-Alger d’Air Canada.
La dernière visite d’un responsable québécois de votre rang remonte à septembre 2000 avec Bernard Landry. Comment peut-on expliquer cette longue absence ?

Le Québec continue chaque année de se démarquer sur le plan international et de trouver de nouvelles opportunités. J’en veux pour preuve, l’ouverture du bureau à Dakar, au Sénégal.

Les relations bilatérales entre le Québec et l’Algérie sont en perpétuel avancement. La mission et le vol inaugural sur lequel je prendrai place en sont de beaux exemples. En espérant que d’autres missions en Algérie suivront.

Quels sont les objectifs de votre mission en Algérie ?

Cette mission exploratoire permettra de créer des liens entre des gens d’affaires algériens et les femmes d’affaires de la délégation afin de favoriser les échanges commerciaux et les connaissances de toutes et de tous. J’aurai aussi la chance de rencontrer des personnes issues du milieu politique, ce qui favorisera, entre autres, les relations économiques et diplomatiques entre le Québec et l’Algérie. Elle permettra aussi de découvrir les opportunités qui s’offrent aux femmes d’affaires québécoises en Algérie et inversement.

Les échanges commerciaux entre le Québec et l’Algérie ont connu une baisse avec la diversification des sources d’approvisionnement en pétrole du Québec. Quelles sont les opportunités d’affaires pour les PME québécoises en Algérie en dehors des hydrocarbures ?

L’Algérie est le premier partenaire économique du Québec en Afrique et au Moyen-Orient.

De son côté, le Québec est le premier partenaire économique de l’Algérie au Canada. Les entreprises québécoises se sont taillées une place enviable sur le marché algérien, nous avons qu’à penser à : AXOR, Aquatech Société de gestion de l’eau inc., CIMA+, Desseau, Econoler, Gesmine, Gestea, Laboratoires Shermont inc., Omnichem inc., Plani-Cité inc., Urecon ltée. Pour ne nommer que celles-ci. Plusieurs secteurs pourraient être privilégiés : agroalimentaire, énergie et mines, finances, formation technique et professionnelle, tourisme et travaux publics.

Les grands projets de travaux publics, comme la construction de barrages, d’aéroports, du métro Alger et d’immeubles gouvernementaux, constituent des occasions d’affaires pour les entreprises québécoises d’ingénierie, ainsi que pour les sous-traitants participants à l’exécution de ces travaux.

Rappelons qu’Air Algérie offre un vol quotidien entre Alger et Montréal. L’ouverture d’une ligne entre Oran et Montréal est actuellement à l’étude. De son côté, Air Canada lance sa ligne Montréal-Alger. Son offre comprend quatre vols hebdomadaires. Ce qui facilite les déplacements des gens d’affaires entre le Québec et l’Algérie.

Si vous invitiez les entreprises algériennes à venir faire des affaires au Québec, quels sont les secteurs qui pourraient être attractifs ?

Le Québec est la porte d’entrée francophone pour les marchés du Canada et de l’Amérique. Il ne tient qu’aux gens d’affaires algériens de déterminer les secteurs qui seront porteurs pour eux et de choisir où ils désirent investir.

En terminant, puisque nous sommes en mode exploratoire, la mission permettra justement d’identifier des secteurs qui pourraient être intéressants autant pour les gens d’affaires québécois qu’algériens. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «Facilités de déplacements des gens d’affaires entre le Québec et l’Algérie»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair