formats

Etudiants en pharmacie : Le rassemblement réprimé

Publié le 02/02/2017, par dans Non classé.

Le rassemblement que devaient organiser, hier, les étudiants en pharmacie devant le ministère de la Santé à El Madania (Alger) a été empêché.
Les policiers ont embarqué des protestataires dans des bus vers la gare du Caroubier. Une partie des étudiants venus des dix départements de pharmacie du pays se sont déplacés au Mémorial du martyr à Riadh El Feth, où ils ont brandi leurs slogans : « SOS Sellal, sauvez la pharmacie», « Le sauvetage de la pharmacie est la mission de tout le monde». « Les policiers nous ont empêchés de nous rassembler aux abords du siège du ministère.

Une partie a été parquée dans des bus. Une autre s’est rassemblée au Maqam E’chahid (Mémorial du Martyr), à Riadh El Feth. La porte du ministère était fermée. On nous a signifié que nous devions attendre la convocation du Premier ministre», informe un délégué des étudiants qui a rejoint ses camarades rassemblés en début d’après-midi dans cette partie du quartier de l’ex-Clos Salembier. Le Syndicat des praticiens de santé publique (SNPSP), qui a réitéré sa solidarité avec les grévistes, dénonce la répression. « C’est terrible ce qui se passe.

En contradiction flagrante avec la disponibilité affichée du Premier ministre, les étudiants sont réprimés et empêchés d’exprimer pacifiquement leur désarroi concernant des situations pédagogiques et professionnelles directement liées à leur avenir et qui ne sont pas réglées à ce jour», s’emporte Lyes Merabet, président du SNPSP.

Il regrette « l’indifférence dans laquelle est en train d’évoluer cette situation qui dévalorise les études universitaires et remet en cause le principe de l’excellence dans le choix des filières pour nos enfants bacheliers». Les étudiants grévistes comptent poursuivre la contestation. Une proposition est retenue : un rassemblement « prochainement» devant le Palais du gouvernement.

Le SNPSP propose sa médiation

En déplacement à Addis-Abeba, le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a promis sur son compte twitter de recevoir les étudiants grévistes. « En mission pour le Sommet africain, je recevrai vos représentants à mon retour», a écrit M. Sellal en reprenant le hashtag sos_sellal_sauvez_pharmacie, lancé sur les réseaux sociaux. Si elle se concrétise, la décision inédite de gérer de la sorte un conflit social devrait court-circuiter ses collègues du gouvernement qui n’ont pas reçu les étudiants grévistes. « Nous voulons être reçus par le Premier ministre comme il l’a promis dans son tweet.

La prochaine action se fera d’ailleurs devant le Palais. Aucun date n’est fixée pour ce rassemblement qui se fera prochainement», a annoncé un délégué de la coordination des étudiants en pharmacie. Le Snpsp appelle les autorités à la « retenue» pour « préserver la seule voie capable d’apporter des solutions aux revendications légitimes des étudiants protestataires, celle du dialogue et de la négociation». Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Etudiants en pharmacie : Le rassemblement réprimé
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair