formats

Erdogan : « l’Algérie est une île de stabilité politique »

Publié le 27/02/2018, par dans Non classé.

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, s’est entretenu mardi à Alger avec son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan, en visite officielle en Algérie.
L’entretien a eu lieu en présence du président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah, du Premier ministre, Ahmed Ouyahia, du ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, et du ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi.

M. Erdogan a entamé lundi une visite officielle de trois jours en Algérie à l’invitation du Président Bouteflika.

Erdogan appelle les hommes d’affaires turcs à investir en force en Algérie

Dans son allocution à l’ouverture des travaux du forum des hommes d’affaires algériens et turcs, M. Erdogan a indiqué que « l’Algérie, qui est une île de stabilité politique et économique en Méditerranée et en Afrique, offre d’importantes et diverses opportunités d’investissement », soulignant que « les entreprises et hommes d’affaires turcs doivent développer leurs activités dans ce pays frère ».

Le président turc a promis de ne ménager aucun effort -avec le président de la République, Abdelaziz Bouteflika- pour augmenter le niveau des échanges commerciaux entre les deux pays et le faire passer de 3,5 milliards USD actuellement à 5 milliards USD dans les plus brefs délais, puis à 10 milliards USD dans une prochaine étape.

M. Erdogan a rappelé que les entretiens qu’il a eu lundi avec le premier ministre Ahmed Ouyahia ont permis de « renouveler la volonté bilatérale de renforcer la coopération économique entre les deux pays et d’augmenter le volume des échanges commerciaux, qui demeure faible, à 5 milliards USD dans les plus brefs délais, puis à 10 milliards USD pour les hisser au plus haut niveau ».

Les secteurs de l’agriculture, du tourisme, des énergies renouvelables, des travaux publics et de l’habitat en Algérie constituent d’importantes opportunités d’investissement pour les entreprises turques, a estimé M. Erdogan, pour qui le temps est venu de concrétiser sur le terrain les accords et la volonté commune des deux pays de promouvoir leur coopération, notamment dans le domaine économique.

A ce propos, le président turc a mis en avant la nécessité de réunir, dans les meilleurs délais, la commission mixte en vue de donner un nouvel élan et promouvoir la coopération économique pour la hisser au niveau des relations politiques et historiques exceptionnelles qui unissent l’Algérie et la Turquie.

Il a estimé, dans ce sens que la participation de plus de 200 hommes d’affaires turcs au Forum d’affaires algéro-turc dénotait de la densité des liens de solidarité, « qui sera gravée en lettres d’or dans l’histoire commune entre l’Algérie et la Turquie ».

Soulignant que l’Algérie garantit et protège les investissements étrangers, M. Erdogan a appelé les hommes d’affaires turcs à mettre à profit cette occasion pour bénéficier des différentes mesures incitatives offertes aux investisseurs par ce vaste pays.

Evoquant les accords conclus lundi entre les deux pays, le Président turc a affirmé qu’ils constituent un jalon supplémentaire pour booster davantage la coopération bilatérale, notamment économique.

Le mémorandum d’entente et de coopération signé entre Sonatrach et le groupe turc représente un investissement d’un (1) milliard USD dans le domaine pétrochimique, a-t-il rappelé.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Erdogan : « l’Algérie est une île de stabilité politique »
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair