formats

Entrée en service prévue en janvier 2017

Publié le 03/10/2016, par dans Non classé.

Le projet algéro-américain d’élevage de vaches laitières et de production céréalière et fourragère, fruit d’un accord de partenariat entre le groupe privé algérien Lacheb et le consortium américain American International Agriculture Group (AIAG), entrera en production dès janvier 2017. Selon le président du conseil d’affaires algéro-américain, Smaïl Chikhoune, qui en a fait l’annonce hier à Alger, à l’occasion d’une conférence de presse organisée par la fondation Filaha Innove, le projet lancé sous forme de ferme pilote à El Bayadh s’étend sur une superficie de 25 000 hectares et comprendra l’élevage de 20 000 vaches laitières, mais aussi la production de plusieurs cultures céréalières (blé dur, orge et maïs), la culture de fourrages et de pomme de terre.

D’un coût initial d’investissement de 100 millions de dollars, le projet est conçu sur la base d’un « système américain totalement intégré» bénéficiant d’un équipement d’irrigation à pivot de 90 hectares, « une première en Algérie», a indiqué M. Chikoune, qui a précisé que le secteur agricole algérien intéresse de plus en plus les Américains. La tenue prochaine du Salon de l’élevage et de l’agroéquipement (Sima-Sipsa) constitue, d’ailleurs, une opportunité d’affaires pour les 22 firmes américaines qui y prendront part. Le Salon, qui aura lieu du 4 au 7 octobre au Palais des expositions de la Safex, à Alger, réunira 600 exposants de 31 nationalités, avec pour pays invité d’honneur les Etats-Unis. Selon Amine Bensemane, président du Salon, « cette initiative fait suite aux différentes actions constructives de projets algéro-américains initiés par US-Algeria Business Council et la fondation Filaha Innove. Le Sima-Sipsa, qui se veut un espace de réflexion et de débat sur la problématique agricole en Algérie, intéresse des secteurs en évolution rapide sur un marché en pleine croissance, tels que les viandes (santé, génétique animale…), l’élevage (équipements, matériels, bâtiments, nutrition et hygiène), les agroéquipements (plants, intrants, préparation du sol, matériels de récolte, stockage, irrigation, pièces détachées…), l’engineering et les services associés». Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Entrée en service prévue en janvier 2017
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair