formats

Entre inquiétude et sérénité !

Publié le 07/06/2017, par dans Non classé.

La communauté algérienne vivant au Qatar a vécu, lundi dernier, une journée d’angoisse. L’annonce de la décision de l’Arabie Saoudite et ses alliés de rompre leurs relations avec cet émirat a suscité l’inquiétude de milliers d’étrangers résidant dans le pays.
« C’est vrai que durant les premiers jours suivant l’annonce en question, les gens étaient inquiets. Il y a même eu une ruée vers les marchés et les grands centres commerciaux pour stocker la nourriture. Ainsi, ceux qui avaient l’habitude de faire des achats pour une journée se sont approvisionnés pour un mois», témoigne Aboutaleb Chebboub, un Algérien résidant dans la capitale qatarie. Selon lui, ce sentiment d’inquiétude s’est vite dissipé et la vie a repris son cours normal hier.

« Le gouvernement qatari a rassuré sur l’existence de stocks suffisants de nourriture et de tout ce dont a besoin la population. Aujourd’hui (hier, ndlr) j’ai fait un tour au marché et je vous assure qu’il n’y a plus de rush», ajoute notre interlocuteur. « La situation est tout à fait normale», assure un autre Algériens vivant à Doha qui a requis l’anonymat. Mais les jours à venir risquent d’être plus durs pour les 6000 Algériens vivant dans ce pays et activant dans plusieurs secteurs, dont les services. Surtout avec le début des effets de cet embargo.

En effet, le Qatar importe pratiquement tout de l’étranger. Près de 40% de ses approvisionnements transitent par l’Arabie Saoudite qui ferme ses frontières terrestres et aériennes avec l’émirat. Si les Algériens vivant au Qatar suivent avec inquiétude le développement de cette crise diplomatique dans la péninsule arabique, ceux vivant en Algérie la voient comme une opportunité pour l’immigration.

Sur une page Facebook des Algériens du Qatar, beaucoup de jeunes tentent de confirmer les informations concernant le départ massif des Egyptiens et des Saoudiens. Ils se renseignent aussi sur les procédures à suivre pour prétendre occuper ces éventuels postes vacants.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Entre inquiétude et sérénité !
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair