formats

En bref…

Publié le 20/02/2017, par dans Non classé.

Oran : Saisie d’argent destiné au trafic de drogue via le Maroc

Les services de la Gendarmerie nationale ont opéré, le week-end dernier à Oran, à la saisie de 14 millions de dinars, transférés vers le Maroc dans le cadre des activités du trafic international de la drogue, a-t-on appris hier auprès de ce corps de sécurité. Selon la même source, cette saisie a été réalisée sur la base de renseignements aboutissant à l’arrestation de quatre personnes activant dans le domaine de transfert d’argent vers le pays voisin dans le cadre d’opérations « organisées» du trafic international de drogue. Les personnes arrêtées étaient chargées d’assurer, par le biais d’appels téléphoniques, la liaison entre les fournisseurs de drogue et leurs clients en Algérie, dans une tentative d’effacer toute trace de cette activité prohibée et d’échapper à la vigilance des services de sécurité. Parmi ces personnes mises hors d’état de nuire par la gendarmerie à Oran, celles impliquées dans des affaires de trafic de drogue déjouées par ce corps constitué, dont deux affaires soldées par la saisie de deux kilogrammes de cocaïne en plus de kif traité.

Bordj Bou arréridj : Saisie de plus de 81 grammes de cocaïne

Les éléments de la brigade de recherche et d’investigation (BRI) de la Sûreté nationale de la wilaya de Bordj Bou Arréridj ont arrêté trois individus pour « importation, détention et trafic de drogues dures» et ont saisi 81,16 grammes de cocaïne pure, a-t-on appris hier, auprès de la cellule de communication de ce corps constitué. Agissant sur information faisant état de la présence d’une quantité de cocaïne au domicile d’un jeune, à la cité des Villas de Guerraouech de Bordj Bou Arréridj, qui était établi en France et qui s’adonnait à son écoulement avec la complicité de ses deux acolytes, une enquête a été ouverte, a précisé la même source. Après vérification et investigation, une souricière a été tendue et a permis d’arrêter le principal suspect avec en sa possession un sac contenant deux quantités séparément conditionnées de cocaïne et une somme estimée à 26 000 DA. La perquisition du domicile du prévenu a permis également la saisie de 81,16 grammes de cocaïne enveloppés dans du plastique, et d’une bascule numérique maculée par de la poudre blanche, a-t-on détaillé. Une quantité de kif traité, ainsi que 3775 euros et 29 000 dinars ont été découverts, a-t-on indiqué. Les trois mis en cause ont été écroués et placés sous contrôle judiciaire, a-t-on ajouté à la sûreté de wilaya.

Émigration : 36 personnes devant la justice à Annaba

Trente-six personnes ont comparu hier devant la justice pour « tentative d’émigration clandestine» vers la rive nord de la Méditerranée, apprend-on auprès d’une source judiciaire près le tribunal de Annaba. La tentative d’émigration des membres de ce groupe a été déjouée la nuit de vendredi à samedi, ajoute-t-on. Les membres de ce groupe ont été soumis à un examen médical effectué par les médecins de la Protection civile et du service d’assistance médicale d’urgence, selon ces deux structures. Agés entre 20 et 48 ans, les harragas sont originaires des wilayas d’Alger, Annaba, Jijel, Tissemsilt, Mila et El Tarf, a indiqué la même source. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé En bref…
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair