formats

El Tarf : L’adjoint du maire de Besbès assassiné

Publié le 17/12/2015, par dans Non classé.

Mansouri Abdelmadjid 60 ans, marié 3 enfants, adjoint du maire de Besbès est mort jeudi à 11h00 à l’hôpital de Besbès suite au coup de sabre mortel qui lui a été porté par un forcené alors qu’il était sur les lieux du drame dans le cadre d’une mission officielle bénéficiant de la protection des services de la Gendarmerie nationale.
Mansouri Abdelmadjid et la délégation qui l’accompagnait devait procéder à la démolition d’une étable. Elle est située au centre d’habitations de la localité d’Aïn Touila (Besbès, El Tarf). La parcelle de l’étable, qui est vieille, ancienne et sources de nuisances à l’origine de nombreuses plaintes du voisinage, a été cédée dans le cadre de l’habitat rural à une dame, agent d’entretien à la Sureté de Daïra de Besbès.

La famille de l’éleveur s’est énergiquement interposée et face l’intransigeance des pouvoirs publics, le plus jeune d’entre eux, âgé de 31 ans, a été pris, nous a-t-on dit, d’une folie meurtrière et, avec un sabre, a frappé l’adjoint maire, la dame et trois autres personnes présentes.

L’adjoint maire est le plus touché. Il a une large et profonde entaille à l’abdomen et saigne abondamment. Il est évacué en état de choc vers l’hôpital de Besbès où malgré tous les efforts de réanimation, il décédera. La dame, elle, est évacuée inconsciente vers l’hôpital d’Ibn Rochd (Annaba) avec une large blessure dans le dos. Ses jours ne seraient plus en danger selon des informations recueillies en fin de journée. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé El Tarf : L’adjoint du maire de Besbès assassiné
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair