formats

El-Oued: la coupole, un élément de construction qui nargue encore les conceptions modernes

Publié le 19/04/2018, par dans Non classé.

EL-OUED – Le mode architectural traditionnel adoptant la coupole parmi ses éléments de construction dans la région d’El-Oued, continue toujours de narguer les conceptions architecturales nouvelles qui ne cessent d’envahir la région et de défigurer son legs urbanistique ancestral.

Ce type de construction avec coupole sur les toitures, de plus en plus abandonné risquant de menacer sa survie, est en quête de davantage d’efforts pour éviter la disparition de cet élément patrimonial et legs matériel séculaire.

Bien qu’elle figure en bonne place dans le mode de construction arabo-musulman, la coupole, couvrant jadis les toitures de toutes les bâtisses soufies, a commencé quelques années à perdre sa place dans les nouvelles conceptions urbanistiques de la région qui se délaisse petit à petit de certaines composantes architecturales traditionnelles, dont les pilastres, les arcades et la coupole, conception singulière surplombant les toitures d’habitations.

Evoquant cette conception architecturale ‘’intruse », altérant souvent la beauté du cachet urbanistique ancestrale propre à la région, le conseil des architectes de la wilaya d’El-Oued impute cette situation de délaissement graduel du style urbain traditionnel dans la construction des nouvelles bâtisses et infrastructures, à l’absence de contrôle et de mesures dissuasives des instances chargées du suivi et du contrôle technique des projets.

Le recours par les bureaux d’études, pour satisfaire une demande particulière, à des designs ‘’étrangers » au cachet architectural local et l’adoption de plans de construction en usage dans des pays étrangers, est également pointé du doigt.

En effet, ces nouveaux plans ne tiennent pas compte des coupoles dans la réalisation des logements et des édifices, sachant que ce mode d’architecture répond largement aux spécificités naturelles, climatiques et socioculturelles de la région.

Des spécialistes et archéologues ont déploré que ces conceptions, ‘’non-étudiées » et ‘’irréfléchies », n’apportent aucune valeur ajoutée à l’architecture saharienne, et ont, bien au contraire, contribué à sa défiguration. Une situation dénoncée par de nombreux spécialistes et parties centrales chargées de l’urbanisme.

La coupole, un legs architectural de la région du Souf

Des architectes et archéologues contactés par l’APS ont confirmé que la coupole n’est pas seulement un legs matériel ingénieux adopté par les ancêtres rien que pour la décoration, mais un mode architectural basé sur des normes et des techniques, usant de matériaux de construction locaux, dont la pierre et le gypse, pour répondre aux spécificités du milieu saharien hostile, avec toutes ses caractéristiques climatiques et socioculturelles.

Les actions de préservation de ce legs séculaire, menacés de moult parts, demeure en quête d’une prise en charge ‘’urgente » à même de le mettre à l’abri de la dégradation, à travers une stratégie scientifique susceptible de pallier à la défiguration urbaine que connait la région d’El-Oued, estiment-ils.

Les spécialistes mettent, à ce titre, l’accent sur la nécessaire dynamisation des actions du comité de coordination, composé des directions exécutives chargées du suivi des projets d’habitat et de construction, et des bureaux d’études, pour arrêter un plan d’action axé sur les mécanismes de contrôle et de dissuasion contraignant au respect des spécificités urbanistiques de la région.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé El-Oued: la coupole, un élément de construction qui nargue encore les conceptions modernes
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair