formats

El Bayadh: Ksar Arbouat, un site historique à préserver

Publié le 28/11/2017, par dans Non classé.
El Bayadh: Ksar Arbouat, un site historique à préserver

EL BAYADH – Le Ksar Arbouat, situé à 110 km au sud d’El Bayadh, est un des plus importants monuments que recèle cette wilaya des hauts plateaux. Le site résiste aux aléas du temps. Il est un témoin d’une période de l’histoire de cette région et une source d’inspiration de la population de la commune éponyme Arbouat, relevant de la daïra de Labiodh Sidi Cheikh.

Ce Ksar, édifié il y a cinq siècles -au 17ème siècle- avait une dimension religieuse, sociale et économique, selon le chef du service patrimoine de la direction de la culture Amari Abdelkrim.

Cet édifice a souffert de la détérioration et de l’effondrement de ses différentes parties, à cause des aléas naturels, nécessitant des travaux de restauration et de préservation de ce ksar, témoin d’une période historique de la population de cette région du pays.

L’appellation de la commune Arbouat où a été édifié le Ksar signifie le pluriel de Raboua, ou plaines en langue arabe. Le site est situé en amont de l’oued Sidi Maamar. Certaines sources signalent que ce nom a été donné par le conquérant Maamar Sidi Belalia, venu de Tunis pour propager la doctrine sunnite. Il a appelé cette région Arbouat.


Lire aussi : Mihoubi : l’Etat garant de la préservation du patrimoine matériel et immatériel


Les murs du Ksar ont été construits avec de l’argile comme matériau de base alors que la toiture est couverte de feuilles et de racines de palmiers. Le choix de ces matériaux a été judicieux, estiment les connaisseurs, car l’argile résiste à la chaleur de l’été et au froid glacial de l’hiver, qui caractérisent cette région saharienne.

Le Ksar se subdivise en quatre quartiers faits de ruelles reliant les maisons enchevêtrées menant vers la place principale du centre du Ksar, appelé Rahba, une place où se regroupent les habitants après la fin des travaux quotidiens.

Un patrimoine séculaire…

La vieille mosquée du Ksar constitue l’un des symboles du rattachement des habitants à la religion musulmane. Les cinq prières de la journée, celle du vendredi se pratiquent dans ce lieu de culte, tout comme les dourouss, les prêches et les cours de théologie, d’enseignement des principes du coran et de la langue arabe. Les habitants de Ksar se réunissent également à l’intérieur de la mosquée pour aborder des questions de la vie quotidienne ou régler des conflits personnels ou entre les familles.

Amari Abdelkrim a indiqué que la zaouïa, située en plein Ksar, est connue par la population sous le nom de zaouïa de Sidi Maamar Belalia. Elle a pour but d’offrir le gîte et d’assurer la nourriture aux étrangers de passage dans la région. L’activité économique de la population du Ksar se limitait à un ensemble de petites échoppes ouvertes pour répondre aux besoins des habitants en nourriture, en produits usuels, en tissus et couvertures en laine, comme les tapis et autres objets traditionnels.

Par ailleurs, la direction de la culture d’El Bayadh a initié des démarches en vue de préserver de la disparition cet important site, en bénéficiant d’une opération de restauration de plusieurs parties du site.

La directrice de la culture par intérim, Mme Lakhdari Karima, a souligné à l’APS, que les Ksours d’El Bayadh dont Arbouat constituent un pan de l’identité de la population de la wilaya.

Dans ce sens, elle a mis en exergue la nécessité de faire découvrir ces trésors et les préserver. Dans ce sens, une journée d’étude nationale est en cours de préparation pour faire découvrir ces Ksours. Cette journée d’étude, prévue au mois de décembre, aura pour finalité de faire la lumière sur ce patrimoine et dégager des recommandations de spécialistes et d’experts en vue de la préservation de ce patrimoine.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé El Bayadh: Ksar Arbouat, un site historique à préserver
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair