formats

Durant le ramadhan : Trois millions de baguettes de pain gaspillées chaque jour

Publié le 12/06/2016, par dans Non classé.

Chaque foyer algérien jette près de 10% des aliments achetés.
C’est ce qu’a déclaré, hier, Boulenouar Hadj Tahar, président de l’Association nationale des commerçants et artisans algériens, lors d’une conférence-débat sur le thème « Le mois de Ramadhan, entre le gaspillage et mode de consommation». Durant cette période de l’année, ce phénomène prend plus d’ampleur. En présence de Medjber Mohamed, président de la Commission nationale des mandataires, et d’autres représentants des commerçants de détail et de gros, le conférencier a déclaré que les Algériens gaspillent près de 3 millions de baguettes de pain par jour.

Durant ces 30 jours, 90 millions de baguettes seraient jetées, soit près de 900 millions de dinars qui se retrouvent à la poubelle. Cette estimation, nettement plus basse que la réalité, donne tout de même des frissons. Le phénomène du gaspillage alimentaire se fait également sentir chez les commerçants de détail qui, faute de clients, sont contraints de jeter des quantités importantes de fruits et légumes avariés. « L’absence de clients est due au phénomène du surapprovisionnement à la veille du mois sacré. A deux jours du commencement du Ramadhan, l’affluence des clients sur les marchés de gros et de détail était sans précédent.

Aujourd’hui, ils sont ravitaillés pour au moins la première quinzaine du mois de Ramadhan et boudent les étals de fruits et légumes, condamnant les commerçants de détail à la perte certaine, soit en jetant les aliments avariés ou à faire baisser les prix pour pouvoir attirer les acheteurs», explique l’orateur, qui remet en cause la culture de la consommation des Algériens. Il appelle les autorités compétentes à mettre en œuvre un programme de recyclage des produits alimentaires jetés.

Conforté par les propos de Medjber Mohamed, président de la Commission nationale des mandataires, M. Boulenouar annonce que les prix des fruits et légumes connaîtront une baisse sensible à partir de demain. Les fins de saison de récolte sont la cause des hausses des prix constatées ces derniers jours. Les prix revus à la baisse, dès aujourd’hui, resteront stables jusqu’à la fin du Ramadhan.

Cette baisse touchera aussi la viande blanche, contrairement à la viande rouge qui restera stable. Le conférencier a insisté sur le déficit en ces deux aliments très demandés à longueur d’année et spécialement durant cette période de très grande consommation.

Ce déficit est évalué à 300 000 tonnes. Les présents à cette conférence-débat ont également appelé à l’instauration d’une loi définissant les marges bénéficiaires afin d’éviter la spéculation. Dans ce sens, ils pointent du doigt les intervenants dans le commerce extérieur quant à la hausse des prix des produits alimentaires majoritairement importés. Ils appellent aussi à l’encouragement de l’agriculture et de la production des matières premières afin d’avoir réellement un produit 100% algérien et ne pas en faire un slogan creux.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Durant le ramadhan : Trois millions de baguettes de pain gaspillées chaque jour
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair