formats

Driencourt annonce la révision de la Fiche Algérie

Publié le 24/01/2018, par dans Non classé.

L’ambassadeur de France en Algérie, Xavier Driencourt, annonce que le ministère français des Affaires étrangères est en train d’actualiser la Fiche conseils et voyages pour l’Algérie.
Dans un entretien accordé au site spécialisé dans le tourisme, Visas et Voyages Algérie, M. Driencourt assure que cette fiche, qui met l’Algérie dans la zone grise, va être revue selon les nouvelles données relatives à la situation sécuritaire stable. « La Fiche conseils et voyages (FCV), document du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères à destination des Français qui envisagent de faire un déplacement à l’étranger, a vocation à leur donner des informations pratiques sur les conditions d’entrée et de séjour dans le pays envisagé, les éléments sur lesquels il convient d’être attentif, les zones dans lesquelles il convient, le cas échéant, d’être vigilant ou celles qu’il convient, dans la mesure du possible, d’éviter.

Quel que soit le pays considéré, la FCV est un instrument qui n’est pas figé mais qui a au contraire vocation à évoluer, à être actualisé. S’agissant de l’Algérie, ce travail est en cours», précise l’ambassadeur de France en Algérie qui met en avant le potentiel touristique énorme de l’Algérie. La FCV pour l’Algérie déconseille ainsi aux ressortissants et voyageurs français plusieurs zones en raison notamment de la situation sécuritaire au Sahel, en Libye et en Tunisie.

« Le risque terroriste demeure élevé dans certaines zones des wilayas de Tizi Ouzou, Bouira, Boumerdès, Béjaïa, Jijel, Skikda, Tébessa, Constantine ou El Oued et dans le massif des Aurès, où évoluent toujours des groupes terroristes. L’enlèvement et l’assassinat de notre compatriote Hervé Gourdel, en septembre 2014, dans la wilaya de Bouira (zone de Tikjda), a dramatiquement confirmé la réalité de ce risque.

Les forces de sécurité algériennes sont également l’objet d’attaques ponctuelles de groupes terroristes dans ces zones», lit-on dans cette fiche. Outre ces régions, le Quai d’Orsay déconseille aux Français de se rendre dans le Grand Sud, les villes situées tout au long de la frontière est, mais aussi les villes des Hauts-Plateaux et de la zone steppique.

« Les déplacements professionnels et touristiques dans les villes d’Alger et de Tipasa, d’Oran et de Tlemcen sont possibles, sous réserve de faire preuve de vigilance. Le risque terroriste est contenu par le dispositif sécuritaire déployé, mais il reste nécessaire de faire preuve de prudence (policier attaqué à Constantine le 28 octobre 2016)», peut-on encore lire dans cette fiche qui est donc en cours d’actualisation. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Driencourt annonce la révision de la Fiche Algérie
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair