formats

Djezzy veut être leader

Publié le 03/10/2016, par dans Non classé.

Avec le lancement, samedi, de sa 4G, Djezzy dit passer à la vitesse supérieure de son développement.
L’opérateur a indiqué hier qu’il envisageait d’investir un milliard de dollars d’investissements dans les cinq prochaines années pour offrir la meilleure connectivité, mais surtout les meilleurs services digitaux. Lancée commercialement samedi 1er octobre à Constantine, Sétif et Djelfa pour son étape inaugurale, l’arrivée de la téléphonie mobile de 4e génération chez Djezzy est qualifiée de « tournant technologique» par Vincenso Nesci, président exécutif d’Optimum Telecom Algérie (OTA). « Pour la vie de Djezzy, c’est une étape importante qui va ouvrir une nouvelle page de son développement», a souligné Vincenso Nesci lors d’une conférence de presse tenue hier, dédiée exclusivement au lancement de la 4G de Djezzy.

L’opérateur veut aller vite, mettant à profit d’importants leviers de compétitivité : le déploiement du plus grand réseau 4G avant la fin de l’exercice en cours, un important maillage en stations de télécommunications, un réseau en fibre optique long de 2600 km et un capital expérience du groupe VimpelCom, riche de plusieurs licences 4G à l’international et plus de 10 000 sites 4G opérationnels à travers plusieurs marchés. En plus, « Djezzy ne va pas se contenter de l’accès ultra-rapide à internet qu’offre la 4G, mais entend créer surtout un service numérique», développer un « écosystème digital» et contribuer par la même à l’essor d’une économie numérique en Algérie, assure le président exécutif d’OTA. Il affirme que son entreprise est « plus que jamais déterminée à gagner la bataille de la 4G» et se hisser ainsi au rang de leader à la fois du marché de la 4G et du digital.

Face à l’appétit grandissant des internautes algériens, des entreprises et autres usagers utilisant une grande quantité de données, Djezzy se met en ordre de bataille. Outre l’investissement dans l’équipement, le réseau filaire et cellulaire, Djezzy éprouve une gourmandise particulière pour l’industrie du digital.

Et c’est sur ce terrain que l’opérateur compte faire la différence. Selon son président exécutif, Djezzy s’est lancé dans un important chantier de digitalisation et d’industrie du numérique à travers le soutien à la création de start-up et d’incubateurs. Lancé depuis peu en association avec des universités, le projet de création de deux incubateurs repose sur l’idée de favoriser l’émergence d’un écosystème et d’une économie alternative basée sur la connaissance des TIC. L’épine dorsale de ce plan repose sur la création de start-up de services numériques et de solutions digitales. Si l’opérateur racheté à 51% par l’Etat a pris du retard dans le lancement de sa 3G, ses listings sont aujourd’hui riches de 5,4 millions d’abonnés 3G sur un total de 17 millions de clients.

Avec la 4G, Djezzy veut grignoter de nouvelles parts de marché, en introduisant des services innovants et des offres compétitives. Vincenso Nesci a levé une partie du voile sur ce que sera l’offre commerciale de son entreprise : « Plusieurs avantages de la 4G au prix de la 3G.» Tom Gutjahr, fraîchement installé au poste de directeur général de la marque, a mis en exergue l’engagement de Djezzy à déployer le plus grand réseau 4G en Algérie.

« Nous sommes engagés à réaliser la couverture la plus importante du territoire, soit un Algérien sur cinq à fin septembre 2017 (19% de la population) et un Algérien sur deux à l’horizon 2021 (54%)», affirme le directeur général de Djezzy, illustrant ainsi l’ambition de la marque en matière de couverture réseau.

Une vingtaine de wilayas vont intégrer le réseau 4G à l’issue de la première année de commercialisation. La bataille de la 4G n’en est qu’à ses débuts.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Djezzy veut être leader
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair