formats

«Diktat» des proviseurs à Souk-Ahras

Publié le 23/09/2016, par dans Non classé.

L’anarchie qui persiste dans le secteur de l’éducation dans la wilaya de Souk-Ahras concerne aussi l’échec avéré dans la lutte contre le phénomène de la déperdition scolaire.
Selon un cadre du secteur concerné, des centaines de doléances ont été adressées à la direction de l’éducation de la wilaya de Souk Ahras où il est fait état d’exclusions sommaires de lycéens depuis l’annonce des résultats du baccalauréat de la session de juin 2016. Des proviseurs font fi de toutes les instructions du ministère de tutelle et se livrent à des critères purement subjectifs pour permettre aux élèves de 3 AS de refaire l’année.

Cette situation qui exacerbe les parents d’élèves est expliquée par les prérogatives illimitées accordées localement aux directeurs des établissements du secondaire ainsi qu’aux bureaux d’orientation scolaire, érigés en véritables décideurs parallèles à la direction de tutelle, estime notre source. Cette dernière place les lycées de Souk-Ahras parmi ceux où le « sélectivisme» est exercé au vu et au su de tous, au point où des élèves sont exclus avec une moyenne annuelle qui dépasse les 10/20 (copies des bulletins remis à El Watan Week-end) et où d’autres sont « priés» de reprendre le chemin du lycée.

« Nous déplorons malheureusement l’existence dans notre secteur du népotisme, du ‘sélectivisme’ et d’un parti-pris flagrant par rapport à des personnes opulentes et bien introduites. Le comble dans tout cela est que ceux-là mêmes qui mènent campagne contre la ministre sont impliqués dans cette tentative de création d’une école ‘de classe’ dans le secteur public.» Une réunion de tous les proviseurs de la wilaya a été programmée hier matin au lycée Ghellouci pour y remédier. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «Diktat» des proviseurs à Souk-Ahras
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair