formats

Digitalisation de l’usage des médias

Publié le 02/12/2017, par dans Non classé.

Les 11es Journées euro-maghrébines sur la communication publicitaire, organisées à Alger par RH International Communication, ont mis en évidence le rôle de la communication dans la dynamique de la vie économique.
Réda Ghebbi, expert en communication pour le compte de l’agence MediAlgeriA, a présenté une communication fort pertinente sur « la digitalisation de la communication et des contenus : accélérateur ou frein ?». Il a relevé que « c’est la première fois qu’internet a eu une fréquentation plus importante que celle de la télévision concernant la tranche d’âge 15-24 ans. C’est un tournant quasi irréversible. C’est dû au taux de pénétration d’internet qui a énormément augmenté ces quatre dernières années, en grande partie grâce à la 3G et la 4 G qui se sont démocratisées, selon l’ARPT.

Il y a aussi la démocratisation du smartphone : 77% des internautes se connectent avec leur smartphone, 18% par le laptop, 9% avec le PC de bureau et 5% par la tablette. La smart TV et la console de jeux ne représentent même pas 1% des connexions». Il y a eu un phénomène de digitalisation de l’usage des médias. De plus en plus, les gens utilisent et consomment des médias à travers internet et les formats digitaux, et on s’attend à ce que les chiffres de cette année démontrent une évolution constante.
Les prix des smartphones sont de plus en plus accessibles, surtout depuis l’apparition du « Made in Algeria».

La majorité des classes socio-professionnelles ont accès à ce type d’équipement. En fait, il n’existe pas de barrière de classe socio-professionnelle, mais plutôt une barrière de l’âge.

Ce phénomène a mené à « la digitalisation du contenu». Enormément de programmes audiovisuels ont eu des taux d’audience extrêmement élevés sur le digital. Tout le monde parlait lors du dernier Ramadhan du feuilleton El Khawa avec 20 millions de vues, notamment via YouTube, ainsi que « DZ Comedy Show». Il y a un autre programme aujourd’hui, « Coke Studio», avec déjà 30 millions de vues.

De plus en plus, les gens ont tendance à regarder les programmes audiovisuels sur le digital. Il y a eu l’apparition de nouveaux talents. Un artiste qui a envie de s’exprimer ne cherche plus à aller vers la télévision mais ira sur le digital. Les sites d’information supplantent la presse écrite : baisse drastique des revenus de la presse écrite, car les usages changent. Ce phénomène a amené à son tour « la digitalisation de la communication publicitaire». De plus en plus, les annonceurs optent pour le digital, très pertinent pour cibler les jeunes et une solution facile pour faire face à la baisse des budgets publicitaires tout en cherchant l’efficacité.

Selon Immar, société spécialisée dans la médiamétrie, les top 5 des sites internet les plus visités/jour sont Facebook avec 10 229 000 visites, YouTube avec 4 481 000 visites, Google avec 1 221 000 visites, Instagram avec 684 000 visites et Ouedkniss avec 181 000 visites.
Xavier Dordor, directeur général de CBNews France, a affirmé : « La communication facilite l’économie numérique. Tous nos systèmes de pensée sont digitalisés.

Il y a une simplification de l’administration. Peu de services y échappent. La communication finance les médias et aide à une certaine démocratie. La pluralité des médias est devenue une chose essentielle pour garantir une démocratie qui ne se situe pas au niveau d’un pays, mais d’un continent, voire à un niveau mondial.»

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Digitalisation de l’usage des médias
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair