formats

Des tarifs exorbitants

Publié le 22/11/2017, par dans Non classé.

Le budget consacré par les parents d’élèves aux cours dépend du palier auquel appartient l’élève. Les classes de terminale et de quatrième année moyenne connaissent la plus grande demande.
Pour la 5 AP, les enseignants sollicités pour remédier aux lacunes en langues arabe et française et en mathématiques pour « une mise à niveau», les tarifs pour la classe de 5e oscillent entre 1000 et 2000 DA par mois en moyenne dans les grandes villes pour un groupe de 5 personnes au moins. Les tarifs peuvent être plus bas dans certaines régions et également doubler, si le groupe est encore plus réduit.
Pour les classes de 4e AM, les tarifs varient, selon les régions.

Dans les grandes villes, des parents déboursent en moyenne jusqu’à 4500 DA par matière, à raison d’une séance d’une heure et demie par semaine. « Il faut compter au moins trois matières par enfant ; ce qui me fait presque 15 000 DA mensuels pour les cours de maths, arabe et français», révèle le père d’un collégien qui prépare son BEM.

Les tarifs doublent, évidemment, si les cours sont organisés en petits groupes, qui se rapprochent de ceux pratiqués pour les cours ciblant les élèves de 1re et 2e années primaires. Pour les élèves de terminale, les tarifs varient selon la matière et le nombre d’élèves dans le groupe.

Pour les cours de maths et de physique, les tarifs atteignent 4500DA par séance de 2 heures. « Ma fille travaille bien, elle se prépare sereinement pour l’examen, et ça, ça n’a pas de prix», souligne la mère d’une lycéenne qui va passer son bac sciences, regrettant l’absence d’autres moyens de remédiation au niveau de l’établissement.

Il faut savoir qu’au niveau des établissements scolaires les enseignants sont payés à 180 DA/heure. Le fossé séparant ce tarif de ceux pratiqués dans l’informel décourage les enseignants les plus engagés. Il faut souligner que des bénévoles encadrés dans des associations de quartiers et de villages dispensent des cours gratuitement. Certains enseignants partagent également des explications détaillées des cours sur les réseaux sociaux, comptant des milliers d’abonnés. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Des tarifs exorbitants
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair