formats

«Des réformes radicales s’imposent»

Publié le 18/09/2017, par dans Non classé.

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, plaide à nouveau pour la nécessité de mener « des réformes radicales» du système des retraites.
« Ces réformes sont nécessaires pour maintenir les équilibres financiers de la Caisse nationale des retraites (CNR) et de la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNAS)», déclare-t-il dans son discours de présentation, hier à l’APN, du plan d’action du gouvernement. Selon lui, la CNR dépense annuellement 900 milliards de dollars pour le paiement des pensions des retraités. « Nous devons souligner que les difficultés financières de la CNR s’aggravent d’année en année.

La Caisse nationale de la sécurité sociale a été sollicitée pour prêter 700 milliards de dinars à la CNR », dit-il, en insistant sur l’importance de supprimer la retraite anticipée. Cette décision, rappelons-le, a suscité la colère du monde du travail et des syndicats autonomes qui demandent toujours l’annulation de cette réforme.

« Le gouvernement veillera à la préservation du dispositif de retraite, par le biais de la lutte contre la fraude sociale, ainsi que par des ressources additionnelles qui seront mobilisées dans le cadre de la loi de finances 2018», assure-t-il.

Et d’ajouter : « Ces efforts ne pourront dispenser le pays d’aller à terme vers une réforme du système des retraites pour faire face au vieillissement de la population et pour que notre société s’acquitte de ses devoirs envers les générations qui ont construit le pays». Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé «Des réformes radicales s’imposent»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair