formats

Des personnalités invitent Bouteflika à renoncer au 5e mandat

Publié le 27/05/2018, par dans Non classé.

Les signataires l’exhortent, dans le document, à mettre ainsi l’intérêt suprême du pays au-dessus de toute autre considération personnelle.
Un autre mandat serait un calvaire», « renoncez !» et « refusez de suivre la déraison»… Des personnalités, des intellectuels et des militants politiques invitent le président Bouteflika à ne pas briguer une nouvelle mandature. Au moment où les sérénades du 5e mandat sont données sous toutes les fenêtres des institutions de l’Etat par les partisans de la présidence à vie, un autre son de cloche intervient pour tenter de casser cet unanimisme.

Une lettre ouverte, signée par une quinzaine de personnes, dont le sociologue Nacer Djabi, la constitutionnaliste Fatiha Benabou, l’écrivain Yasmina Khadra, le président du parti Jil Jadid Soufiane Djilali, la présidente de l’Union pour le changement et le progrès (UCP) Zoubida Assoul et l’ancien chef de gouvernement, Ahmed Benbitour, vient de lui être adressée.

Les signataires l’exhortent, dans ce document, à mettre ainsi l’intérêt suprême du pays au-dessus de toute autre considération personnelle. « (…) Au moment où des forces malsaines se mettent en branle pour vous indiquer le chemin du 5e mandat, nous voulons, respectueusement mais franchement, venir vous dire l’erreur dramatique si vous deviez, encore une fois, refuser la voix de la sagesse qui interpelle chaque âme à l’heure des choix fatidiques.

Et comme vous le savez, choisir c’est renoncer», expliquent les auteurs de cette initiative en s’adressant au chef de l’Etat. Ce faisant, ils lui rappellent que « quatre mandats sont raisonnablement suffisants pour qu’un homme accomplisse son œuvre et satisfasse ses ambitions». « Votre âge avancé et votre dramatique état de santé vous commandent de ne plus vous occuper des charges de l’Etat bien trop lourdes. A n’en pas douter, un autre mandat serait un calvaire pour vous et pour le pays», précisent les signataires de ce document.

« L’intérêt général au-dessus de celui des hommes»

Poursuivant, les auteurs de cette première initiative contre un 5e mandat appellent aussi l’actuel locataire d’El Mouradia à « refuser de suivre la déraison». « C’est donc en toute conscience que, signataires de cette lettre, nous vous interpellons en faveur de la seule et unique décision qui puisse ouvrir une ère nouvelle pour le pays, où l’intérêt général sera mis au-dessus de l’intérêt des hommes : votre renoncement au 5e mandat !»

Ainsi, ils demandent au président Bouteflika de « démontrer aux Algériens que l’Algérie est plus importante à vos yeux que l’ambition de l’homme». « Refusez de suivre la déraison, les peurs et les instincts égoïstes de ceux qui vous entourent. Ouvrez la voie à un changement pacifique, permettez au peuple de s’affranchir de ce système dévoyé… Soyez l’homme qui clôturera la légitimité révolutionnaire en permettant au pays de s’engager sur la voie de la légitimité populaire.

Le pays attend de vous cette décision», ajoutent-ils. Selon eux, le renoncement est « la seule condition pour que l’Algérie renoue avec l’espoir, s’éloigne des tensions fratricides et des dérives intolérables». « Elle s’engagera alors dans une transition pour construire des institutions légitimes et solides. C’est le préalable pour ériger l’Etat de droit et la démocratie, seul objectif à même d’assurer la paix et la prospérité pour les générations à venir», lit-on dans le même document.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Des personnalités invitent Bouteflika à renoncer au 5e mandat
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair