formats

Des œuvres traduites vers tamazight de Mammeri en librairie

Publié le 09/06/2018, par dans Non classé.

ALGER- Un coffret contenant trois œuvres littéraires traduites vers Tamazight de l’écrivain Mouloud Mammeri, est mis en vente dans l’ensemble des bibliothèques de lecture publique indique, samedi le Haut commissariat à l’amazighité (Hca), dans un communiqué.

Initiée à l’occasion de la célébration du centenaire d’un des intellectuels algériens les plus brillants de sa génération, la traduction de « Le sommeil du juste » (Taguni n win ighezzan », « Le banquet » (Adraw) et « La traversée » (Tazgrawt), respectivement par Djamel Laceb, Habib Allah Mansouri et Mohand Arab Ait Kaci, est une opération qui vise à « relayer la connaissance et donner un large écho » à l’œuvre de Mouloud Mammeri (1917-1989).

Le coffret est également disponible sur le réseau des éditions Dar El Outhmania, détentrice des droits d’édition sur les œuvres de Mammeri, précise le communique.

Natif de Taourirt Mimoun, une localité située sur les hauteurs de Tizi-Ouzou, Mammeri demeure un des écrivains les plus illustres de la littérature d’expression française.

Il a publié plusieurs œuvres notamment « La Colline oubliée », son premier roman paru en 1952, « Le Sommeil du juste » et « L’opium et le Bâton », autre roman chef-d’œuvre sur la Guerre de libération publié en 1965 et adapté au cinéma.

Auteur du premier livre sur la grammaire de langue amazighe (Tajerrumt n Tmazight), Mammeri a écrit également des pièces de théâtre notamment « Le Foehn » sur la Bataille d’Alger (1957), mise en scène par Jean-Marie Boeglin et déroulée pour la première fois en 1967 sur les planches du Théâtre national algérien (Tna) et « La Cité du soleil » écrite en 1987, montée et présentée en 2017 à Bejaïa.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Des œuvres traduites vers tamazight de Mammeri en librairie
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair