formats

Des neurochirurgiens algériens protestent contre la venue de médecins américains

Publié le 24/04/2016, par dans Non classé.

Un sit-in regroupant une dizaine de membres de la société des Neurochirurgiens a eu lieu ce dimanche matin devant le siège de l’hôpital Mohamed Boudiaf de Médéa.
Ces médecins algériens exerçant dans d’autres hôpitaux, furieux de colère, ont fait le déplacement à Médéa pour dénoncer la venue de médecins américains pour opérer de nombreux petits patients atteints de la maladie dite Spina-bifida. (Fissure verticale du rachis). Ils la considèrent comme un coup très bas, mettant en cause la capacité et la compétence du corps médical algérien. Ils disent qu’ils sont scandalisés par ces comportements  » irréfléchis et abominables » qui ne font que reculer la pratique de la médecine dans le pays.

 » L’intervention chirurgicale de cette pathologie par des Américains ne mérite pas tout ce tapage. Ce n’est guère une première en Algérie. Ce type d’intervention se fait constamment dans les services des grands hôpitaux et sans inconvénients. Alors pourquoi l’appel d’une mission de médecins étrangers ? », insistent-ils avec beaucoup d’interrogations.

Mais par contre, les membres organisateurs de cette mission des médecins américains ne la voyant pas de ce côté-là, ils sont déçus par la réaction inattendue et incompréhensive de leurs confrères. Le docteur Hamid Allalou, expert international en gestion et évaluation des projets de santé et d’éducation sanitaire résidant au Canada est parmi les initiateurs de cette opération humanitaire à l’hôpital de Médéa.

Dans une déclaration faite à El Watan, il s’est dit stupéfait de ce qu’il vient de voir, en particulier lorsqu’il s’agit de confrères responsables de la santé de leurs concitoyens.  » Ils n’ont pas été dignes pour savoir dialoguer et êtres à l’écoute de leurs interlocuteurs qui voulaient les ramener à la sagesse et la raison. Il s’agit là surtout d’une opération humanitaire basée sur l’échange d’expérience et d’idée entre des corps médicaux de différents pays », regrette le docteur Hamid Allalou.

D’après nos informations et au moment du sit-in, une dizaine de bébés ont été opérés et transférés à la salle de réanimation.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Des neurochirurgiens algériens protestent contre la venue de médecins américains
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair