formats

Des milliers de médecins résidents ont marché à Constantine

Publié le 28/02/2018, par dans Non classé.

Les médecins résidents, en grève depuis quatre mois, « maintiennent l’option de la grève jusqu’à satisfaction de leurs revendications ».
Des médecins résidents grévistes, venus de plusieurs wilayas du pays, ont entamé mercredi une marche dans la ville de Constantine, a-t-on constaté. Les protestataires, plus de 15 000 selon Mohamed Taileb, représentant des médecins résidents algériens (7000 médecins selon une source policière), ont entamé leur marche à partir du centre hospitalo-universitaire (CHU) Benbadis, en passant par Bab El Kantra et le pont géant Salah Bey, avant de se rendre au centre-ville et retourner à leur point de départ.

A l’issue de la marche, les organisateurs ont prévu de tenir une conférence de presse, à partir de 14 heures, au CHU Benbadis, qui portera notamment sur leurs revendications relatives à l’amélioration de leur situation socioprofessionnelle et à l’annulation du service civil.

Le Collectif autonome des médecins résidents algériens (CAMRA) avait précédemment lancé un appel aux médecins résidents afin d’organiser des marches régionales pour exprimer leurs revendications.Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui, avait reçu mardi une délégation de l’Union nationale de santé publique (UNSP) relevant du Syndicat national autonome des personnels de l’administration publique (SNAPAP) conduite par son président, Lakhal Amar, au titre d’une audience entrant dans le cadre du cycle de rencontres du ministre avec l’ensemble des partenaires sociaux.

Durant cette rencontre, tenue en marge de la séance de travail avec la commission centrale de dialogue avec les partenaires sociaux, les participants ont abordé un certain nombre de points en rapport avec la situation socioprofessionnelle des personnels de la santé, notamment celle concernant les travailleurs contractuels.

La grève maintenue jusqu’à satisfaction des revendications (CAMRA)

Les médecins résidents, en grève depuis quatre mois, « maintiennent l’option de la grève jusqu’à satisfaction de leurs revendications », a soutenu, mercredi, à Constantine, un membre du bureau national du collectif autonome des médecins résidents algériens (CAMRA), Abdelmoumen Hadibi.

Lors d’une conférence de presse, tenue à l’avenue Aouati Mustapha (route de Sétif) au centre ville, en marge de la marche nationale organisée par les médecins résidents aujourd’hui à Constantine, M. Hadibi a affirmé « qu’à défaut d’avoir obtenu des résultats concrets avec le ministère de tutelle, les médecins résidents poursuivent leur grève, entamée il y a 4 mois ».

Il a également réitéré « l’attachement » des protestataires à leurs revendications portant principalement sur « la suppression du service civil obligatoire et le service militaire, l’amendement des lois spécifiques aux médecins, en plus de la formation ».

Le représentant de CAMRA a rappelé également que des marches de protestation ont été antérieurement organisées à Oran et Alger, indiquant qu’il était donc « logique d’organiser une autre marche, aujourd’hui, à Constantine, la capitale de l’Est du pays ».

Dans ce contexte, il a évoqué la participation, à cette marche nationale, de pas moins de  » 17 000 médecins résidents provenant de différentes wilayas », annonçant la tenue « prochaine » d’une réunion des membres du bureau national du collectif autonome des médecins résidents qui devrait se solder par plusieurs décisions concernant, a-t-il dit, les éventuels futurs mouvements de protestation de cette catégorie de médecins. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Des milliers de médecins résidents ont marché à Constantine
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair