formats

Des mesures d’urgence pour 16 wilayas

Publié le 31/07/2017, par dans Non classé.

Hocine Necib, ministre des Ressources en eau, a effectué, hier, une visite de travail à Souk Ahras où il a inspecté plusieurs projets relevant de son département.
Au barrage de Oued Melleg, le premier point de la délégation officielle où les responsables du secteur à l’échelle de la wilaya ont expliqué, chiffres à l’appui, le taux d’avancement des différents ouvrages inclus dans le projet mère, le ministre n’a pas manqué de rappeler les objectifs assignés à court, moyen et long termes. Il dira, à cet effet, que la création de nouveaux espaces d’irrigation au profit du secteur de l’agriculture, le renforcement du tissu industriel, en l’occurrence l’aide au lancement du projet du complexe de transformation du phosphate à Oued El Kabarit, la sédentarisation des populations pastorales et l’alimentation en eau potable des zones éparses et enclavées de la bande frontalière s’inscrivent dans cette même optique. D’une capacité de 156 millions de mètres cubes, le barrage de Oued Melleg, dont le taux d’avancement des travaux a dépassé les 95%, sera réceptionné en novembre prochain. Toutes les communes de la partie nord de la wilaya de Tébessa seront épargnées par la crise d’alimentation en eau potable. De même pour la wilaya de Souk Ahras qui sera renforcée par le barrage de Oued Djedra, qui est aussi en phase de réalisation.

Des plages au bord des barrages

Le ministre, qui a exhorté les autorités locales et les cadres de son département à l’échelle de la wilaya à anticiper les besoins des populations locales en matière d’AEP, a proposé un travail de coordination entre lesdits cadres, ceux de l’Algérienne des eaux et les communes. Concernant les autres atouts des barrages, M. Necib indiquera : « Nous pensons à la création de plusieurs lieux de détente à proximité de ces espaces, voire des plages gardées et aménagées pour servir le tourisme et contribuer à l’essor économique de ces régions.» Les retenues collinaires qui doivent servir le citoyen n’ont pas produit les effets escomptés, selon le ministre qui a évoqué des carences dans leur exploitation. A Tébessa, Hocine Necib a annoncé des mesures d’urgence pour soulager les régions touchées cette année par le manque d’eau. « Nous avons mis en place une feuille de route pour au moins atténuer la pénurie d’eau qui touche 16 wilayas à travers le territoire national», a-t-il déclaré avant-hier, à la veille de la visite qui l’a conduit à Tébessa et Souk Ahras. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Des mesures d’urgence pour 16 wilayas
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair