formats

Des «manipulateurs» derrière la colère des souscripteurs LPP

Publié le 19/03/2016, par dans Non classé.

Après les délais non respectés, les fausses dates communiquées, les augmentations du prix du mètre carré et le non-respect du cahier des charges initial, Abdelmadjid Tebboune, ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville
, met sur le dos « des manipulateurs» tous les mouvements de protestation qui ont accompagné jusque-là le programme du logement promotionnel public (LPP).

Plus explicite, le ministre a déclaré, à l’occasion du lancement de l’opération de remise des décisions de préaffectation aux souscripteurs à ce programme, que toutes les zones de turbulences par lesquelles est passé ce programme ont été provoquées par des promoteurs immobiliers privés et certaines parties motivées par des enjeux politiciens. M. Tebboune, fier d’annoncer que ces tentatives de manipulation ont été déjouées, a rappelé que le programme LPP, destiné aux citoyens dont le salaire varie entre 106 000 et 216 000 DA, n’est pas régi par les dispositions de la loi de promotion immobilière car il s’agit d’un programme public d’intérêt général et non lucratif. Il a ajouté que tous les projets inscrits dans le cadre des programmes LPP et location-vente seront réalisés comme prévu et que les obstacles entravant ces projets sont examinés de manière permanente.

Dans ce sens, M. Tebboune explique qu’après étude scientifique du retard du logement en Algérie, son département est arrivé à la conclusion que les capacités locales de réalisation de logements sont faibles, d’où l’obligation de recourir à un support privé ou étranger. Il a profité de l’occasion pour tirer, encore une fois, à boulets rouges sur les promoteurs immobiliers, les menaçant de résiliation de contrat en cas de non-respect des délais de réalisation et des clauses du cahier des charges en termes, notamment, de qualité.

M. Tebboune a révélé que la remise des clés pour certains sites, comme celui de Tipasa, se fera avant le mois de Ramadhan. Il a rappelé que plusieurs questions ont été évoquées, dont le foncier immobilier, lors d’une réunion interministérielle tenue il y a trois jours et présidée par le Premier ministre.

Pour rappel, L’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI) a lancé, jeudi dernier, l’opération de remise des décisions de préaffectation aux souscripteurs ; 200 d’entre eux les ont reçues lors d’une cérémonie symbolique qui s’est déroulée à la salle de conférences du stade du 5 Juillet, à Alger.

Pour le programme AADL 2013, M. Tebboune explique le retard accusé dans le choix des sites, prévu la mi-mars, par des aspects organisationnels qui en sont à l’origine, ajoutant que la tutelle œuvre à assurer un plus grand nombre de chantiers parmi les choix.

Dans sa série de justifications de ce énième retard, le ministre déclare que la priorité actuelle de son secteur est d’en finir avec le programme AADL 1. Après assainissement de ce programme et avec les logements en surplus sur les différents sites, les souscripteurs AADL 2 seront logés. Certains, selon lui, le seront avant la fin de l’année en cours. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Des «manipulateurs» derrière la colère des souscripteurs LPP
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair