formats

Des centaines de personnes dans la rue contre l’austérité

Publié le 06/11/2016, par dans Non classé.

Des centaines de personnes ont marché, hier à Béjaïa, contre la politique d’austérité, à l’appel du bureau régional du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD).
Plusieurs sections locales du RCD ont pris part à cette action qui a démarré vers 11h de l’esplanade de la maison de la culture Taos Amrouche. La marche s’est dirigée vers la place Saïd Mekbel, avec à sa tête plusieurs secrétaires nationaux du parti et le président du bureau régional, Mouloud Debboub. Tout au long du parcours, les marcheurs — qui brandissaient l’emblème national, le drapeau amazigh, des pancartes et des fanions aux couleurs du parti — ont scandé toutes sortes de slogans antisystème, contre l’exécutif local et la politique d’austérité de mise depuis quelque temps.

On pouvait ainsi entendre : « Pétrole s’dollar, echaâb yerwa lemrar» (des pétrodollars et un peuple qui souffre), « Djazaïr houra dimocratia» (Algérie libre démocratique), « Echaâb yevgha ad yeghli udavu» (Le peuple veut la chute du pouvoir). A leur arrivée devant le siège de la wilaya, les manifestants ont également entonné des slogans en faveur de l’enseignement « obligatoire de tamazight» et d’autres appelaient au « départ» du wali de Béjaïa.

Sur la place Saïd Mekbel, après la lecture d’une déclaration, le secrétaire national à la communication, Athmane Mazouz, a déclaré : « Nous avons marché pour que cesse la politique d’austérité et contre la politique de contre-développement où l’essentiel des projets structurants à Béjaïa sont gelés, pendant que des corrompus de tout poil nichés dans les institutions de l’Etat mènent un train de vie luxueux. Le pouvoir doit pomper l’argent là où il se trouve et non en saignant les populations.»

Le secrétaire national aux élections, Ahcène Tansawt, a brossé, pour sa part, un tableau noir de la situation socioéconomique prévalant à Béjaïa : « En dépit de sa participation active à la fiscalité, la wilaya de Béjaïa subit l’asphyxie et le pouvoir laisse faire : la santé est la grande malade avec des structures datant de l’ère coloniale, le port, les entreprises et la population pâtissent du gel des principaux projets structurants, l’agriculture et la culture sont à la traîne et la sécurité est inscrite aux abonnés absents.»

« Si le pouvoir veut l’austérité, il n’a qu’à réduire le train de vie de l’Etat, s’attaquer frontalement à la corruption et l’informel et arrêter de financer les clientèles et la foi», martèle l’orateur, avant de réitérer le principe de régionalisation dans l’unité revendiquée par le RCD : « Nous réitérons notre principe de régionalisation dans l’unité ; qui mieux que les Béjaouis connaît les problèmes de Béjaïa ?» Abondant dans le même sens, le secrétaire national aux affaires juridiques, Djamel Benyoub, s’est étonné de la politique « à deux vitesses» menée à Béjaïa voulant que des projets structurants soient gelés, alors que des casernes, des brigades et une prison ont vu le jour sans le moindre problème.

De son côté, Aniza Saâdaoui, secrétaire nationale à la numérisation, a dénoncé la multiplication des harcèlements judiciaires et des atteintes aux libertés et aux activités des militants politiques, des droits de l’homme et autres, à l’instar de Yanis Adjlia, président des associations ADIC et CNS, qu’on veut « museler», et le Café littéraire de Béjaïa « privé de subventions». Les différents orateurs ont, en outre, dénoncé « le bradage des biens publics aux clientèles», le gel des projets structurants et de la construction de logements et « la soumission» de l’APW de Béjaïa à l’Exécutif.

A noter que trois stèles en hommage à Fateh Chibane, maire de Timezrit (RCD) assassiné le 5 novembre 2008, vont être inaugurées aujourd’hui à Timezrit, Tifra et Adekkar, a annoncé Mouloud Debboub.
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Des centaines de personnes dans la rue contre l’austérité
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair