formats

Des agences immobilières risquent de baisser rideau

Publié le 03/10/2016, par dans Non classé.

L’opération de mise en conformité des agences immobilières est en cours.
Devant s’achever le 20 septembre, l’opération de délivrance des agréments a été prolongée d’un mois. Le ministère de l’Habitat, dans un communiqué publié dans la presse, invite l’ensemble des postulants à l’agrément d’agent immobilier ayant déposé leur demande de régularisation de leur situation professionnelle dans les délais réglementaires (avant le 31 décembre 2013), en application des dispositions du décret exécutif n°09-18 du 20 janvier 2009 fixant la réglementation relative à l’exercice de la profession d’agent immobilier, à se rapprocher de ses services habilités (sous-direction des agréments) au 135, rue Didouche Mourad (Alger), pour compléter leur dossier administratif et procéder au retrait de leur agrément dans un délai de deux mois, sous peine d’annulation de leur demande. Le communiqué précise que la liste nominative des concernés est disponible sur le site internet du ministère (www.mhuv.gov.dz).

Tout en rappelant que la profession d’agent immobilier est réglementée, le ministère de l’Habitat a appelé les citoyens intéressés par les transactions immobilières (achat, vente, location, etc.) à consulter la liste des agents immobiliers dûment agréés et habilités à exercer sur son site internet.

Le président de la FNAI estime que l’opération permettra à des agences de sortir de la « confusion» que connaît la profession. « L’opération d’agrément que la FNAI accompagne permettra d’entrer dans la légalité et un contrôle de la profession et des transactions. En identifiant les agents, on pourra sortir de la confusion actuelle favorisée par l’intrusion de plusieurs parties dans cette activité, comme les smasria (intermédiaires), les courtiers. Actuellement, deux Algériens sur trois interviennent dans les transactions immobilières. Si l’opération de mise en conformité n’aboutit pas, les agents vont baisser rideau et préféreront exercer dans l’illégalité», met en garde le président de la FNAI,
Abdelhakim Aouidat.

L’opération, reportée à plusieurs reprises, a buté sur le manque d’empressement des agents immobiliers. Selon des chiffres de la FNAI, 3000 agences ont déposé leur demande d’agrément, 822 ont eu un avis favorable et 1000 dossiers sont à l’étude. Les agents immobiliers doivent se présenter au ministère où ils sont appelés à s’acquitter du cautionnement et à contracter une police d’assurance. Le décret 09-18 du 20 janvier 2009 relatif à l’exercice de la profession d’agent immobilier, complété et modifié en juillet 2011, exige un agrément pour exercer ce métier. Le décret exige des agents immobiliers soit une licence (droit, finances, économie, commerce, etc.), soit cinq ans d’expérience, ou de recruter des licenciés pour se mettre en conformité avec la loi. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé Des agences immobilières risquent de baisser rideau
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair