formats

De nouveaux partenariats en ligne de mire

Publié le 04/04/2016, par dans Non classé.

Innovation et entrepreuneuriat seront les principaux thèmes d’une rencontre organisée par l’ambassade de Suède demain et après-demain.
L’événement, intitulé « Journées de la Suède», sera le plus important jamais organisé par l’ambassade de Suède en Algérie, a souligné hier, lors d’une conférence de presse, l’ambassadrice, Carin Wall. Elle a précisé que la rencontre coïncidera avec la visite de la ministre suédoise du Développement stratégique et de la Coopération nordique, Kristina Persson, qui assistera à l’ouverture officielle du séminaire aux côtés du ministre de l’Industrie et des Mines, Abdessalem Bouchouareb.

« Les Journées de la Suède visent à créer un lieu de rencontre pour encourager des échanges pouvant mener à des partenariats entre la Suède et l’Algérie, promouvant les technologies et solutions durables», indique l’ambassade dans un communiqué. Ces rencontres, auxquelles prendront part 200 participants, dont de nombreux hommes d’affaires algériens et suédois, seront axées sur un débat autour de l’innovation et de l’entrepreneuriat, en plus de trois workshops sur la santé, l’industrie et les transports.

Des opportunités de partenariat sont en ligne de mire, a noté Mme Wall, afin de renforcer la présence des entreprises suédoises, dont une vingtaine sont déjà installées, à l’image de l’équipementier Ericsson qui totalise plus de 40 ans de présence en Algérie. Outre les deux ministres, participeront à la rencontre l’ancien ministre des Finances, Abdellatif Benachenhou, le président-directeur général de NCA-Rouiba, Slim Othmani, ainsi que des chefs d’entreprise suédoise tels qu’Henri Bergman (responsable chez Ericsson pour la région MENA) ainsi qu’Anders Jansson, fondateur d’une entreprise de technologie énergétique.

Lors de la conférence de presse organisée hier, l’ambassadrice, Mme Wall, a souligné que les échanges entre l’Algérie et la Suède — qui restent modestes malgré une évolution constante ces dernières années — ont atteint 450 millions d’euros en termes d’importations, alors que les exportations restent minimes vers la Suède. Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Home Non classé De nouveaux partenariats en ligne de mire
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair